Caen [Vos réactions] Lignes SNCF en Normandie. Le rapport Duron : un cadeau fait à Caen ?

Mardi 26 mai, le rapport Duron sur la SNCF était dévoilé. Si les trains pourraient être plus nombreux sur Paris-Caen, d'autres lignes de Normandie seraient menacées. Vos réactions.

Mise à jour : 27/05/2015 à 17:56 par Solène Bertrand

Le rapport Duron favoriserait Caen, mieux desservie en direction de Paris. Du favoritisme, selon les internautes. (Photo d'illustration CD)
Le rapport Duron privilégierait Caen, mieux desservie en direction de Paris. Du favoritisme, selon les internautes. (Photo d'illustration CD)

En Normandie, élus et usagers ont rapidement réagi au rapport Duron, présenté, mardi 26 mai 2015. Préconisant une nouvelle organisation des dessertes ferroviaires, afin de résorber le déficit de la SNCF, l’étude conseille tantôt d’intensifier les fréquences sur certaines lignes normandes, tantôt de les adapter à leur fréquentation ou de leur substituer une liaison par autocar. Des suggestions qui redessineraient une nouvelle Normandie, celle des villes au détriment des campagnes, estiment certains élus, comme Jean-Léonce Dupont, président UDI du Département du Calvados.
À l’heure de la réunification de la Normandie, certains dénoncent ces propositions formulées par la commission présidée par le député PS du Calvados et ancien maire de Caen (Calvados) : un nouveau cadeau pour la ville qui espère accueillir, en 2016, la préfecture et le Conseil régional.

[Document] Lignes SNCF. Caen, Le Havre, Rouen, Évreux : ce que dit le rapport Duron

Caen, la favorite

Certains internautes s’étonnent que le rapport Duron préconise de réduire les fréquences des trains sur certains tronçons, tout en proposant d’intensifier les liaisons sur d’autres, notamment sur la ligne Paris-Caen, la ville dont Philippe Duron a été maire :

Tiens, c’est marrant, Duron ex-maire de Caen, dans toutes les villes, les fréquences vont diminuer, sauf à Caen ! Par exemple, la ligne LH-Rouen-Paris pleine à 99% à chaque fois et on baisse la fréquence des A/R. Consternant….

Un autre internaute de surenchérir : « C’est bizarre que Mr Duron, député du Calvados, préconise la fermeture de plusieurs lignes en France mais souhaite augmentation des rotation entre Paris et Caen. N’y aurait-il pas favoritisme ? » La réunification de la Normandie fait débat, la désignation d’une capitale normande fait couler beaucoup d’encre : le rapport Duron enverrait-il un signal à Caen ? Une ville mieux desservie pour jouer pleinement son rôle de capitale dans la grande région ?

Et l’écologie, dans tout ça ?

Alors que l’Assemblée nationale a adopté, mardi 26 mai 2015, le projet de loi sur la transition énergétique, le rapport Duron préconise de remplacer des trains par des autocars sur certains tronçons. La proposition interpelle les internautes :

Quand je suis sur Rouen et que je prends le train vers 16-17 heures pour retourner au Havre, celui-ci est très occupé ! Ces messieurs ne connaissent pas les réalités, personne ne prendra le car pour faire deux heures de route. Tous ceux qui le pourront prendront leurs voitures et il y aura plus de voitures entre Le Havre et Rouen !

Plus de voitures sur la route, plus de pollution pour la planète, conclut un internaute. « Concernant les gaz à effet de serre, qu’est ce qui pollue le moins : cinq cars, ou un train ? »

Les politiques prennent le train en marche

En région, les élus et usagers s’insurgent contre ce rapport qui ne prendrait pas en compte les réalités du territoire et les besoins quotidiens des usagers. Si le rapport indique que la fréquence des trains pourrait être assouplie sur la ligne Paris-Rouen-Le Havre, les internautes manifestent leur étonnement : la ligne est fortement empruntée et rentable :

Les trains sont souvent bondés, les gens jouent des coudes pour avoir une place assise ; on voyage debout entre Rouen et Paris…. j’ai du mal à comprendre la logique ? Ils ne prennent jamais le train, c’est sûr ! Ce rapport est une imposture.»

D’autres de s’étonner que des politiques n’empruntant pas le train puissent ainsi évoquer une réalité méconnue : « À suivre avec la plus grande attention surtout quand ceux qui font ces rapports ne prennent jamais le train et ont juste la rue à traverser pour aller au boulot….», ou encore : « Dans tous les cas, c’est encore un technocrate qui donne l’avis d’une personne qui n’a jamais pris le train.»

Une réforme nécessaire

Pour certains, cette réforme s’impose, en raison du déficit de la SNCF :

Ce rapport est plus qu’utile, est-ce qu’on va continuer longtemps à subventionner des rames qui promènent les banquettes alors qu’un autocar ne serait même pas plein et suffirait amplement ? Peut-on continuer longtemps ce gaspillage d’argent du contribuable ? Pour les trains TET et leurs retards, l’origine n’est-elle pas à chercher dans la multiplication des arrêts ?

De nombreuses réactions dénoncent le projet Duron et ses préconisations, mettant en péril la Normandie, une région qui, loin d’être réunifiée, pourrait se voir morcelée par un nouveau schéma ferroviaire, provoquant une fracture territoriale, opposant ville et campagne, Haute et Basse-Normandie (Caen bénéficiant de plus de liaisons vers Paris).

  • Et vous, que pensez-vous de ces préconisations ?

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.