Caen Visites, ateliers, rencontres... Un mois pour découvrir l'architecture contemporaine en Normandie

Le 12e Mois de l'architecture débute le 1er mars 2017. Plus de 100 événements sont au programme, à Caen (Calvados), Rouen et Le Havre (Seine-Maritime), et dans toute la Normandie.

Mise à jour : 01/03/2017 à 09:00 par Mathieu Girard

Le Mois de l'architecture, c'est plus d'une centaine d'événement, dans toute la Normandie. Parmi d'autres, vendredi 17 mars 2017, ne manquez pas la visite du chantier du futur Frac Normandie, à Caen (Calvados). (Illustration : Agence Rudy Ricciotti)
Le Mois de l'architecture, c'est plus d'une centaine d'événements, dans toute la Normandie. Parmi d'autres, vendredi 17 mars 2017, ne manquez pas la visite du chantier du futur Frac Normandie, à Caen (Calvados). (Illustration : Agence Rudy Ricciotti)

La 12e édition du Mois de l’architecture contemporaine commence ce mercredi et se prolongera jusqu’au 31 mars 2017. Cette manifestation organisée sur le territoire de la Normandie, à pour objectifs de transmettre, faire découvrir et comprendre l’architecture, l’urbanisme, le paysage et le cadre de vie.
Visites de chantiers, expositions, ateliers, rencontres, conférences… Plus d’une centaine d’événements sont au programme, dans toute la région. Rencontre avec l’architecte Élisabeth Taudière, la co-directrice de Territoire pionniers, la maison de l’architecture de Caen (Calvados).

Favoriser le partage de la culture architecturale

Normandie-actu : Notre région compte deux maisons de l’architecture, le Forum à Rouen et Territoires pionniers à Caen. À quoi servent-elles ?
Élisabeth Taudière :
Nous avons pour mission de sensibiliser à la culture architecturale urbaine et paysagère, des disciplines qu’on enseigne peu dans les écoles. En France, on s’intéresse beaucoup au patrimoine, mais pas suffisamment à la création architecturale contemporaine et aux projets en cours. Nos deux structures s’adressent donc vraiment à tous les publics : professionnels, élus, jeunes, scolaires… L’idée est de les amener à regarder autrement le travail des architectes et leur lieu de vie, et de comprendre les enjeux liés à l’urbanisme. Chez Territoires pionniers, nous organisons par exemple des rencontres entre les architectes, urbanistes, paysagistes et les habitants. Nous sommes convaincus que lorsque la culture architecturale est partager, elle favorise le développement de projets sur un territoire.

Quels sont les principaux enjeux liés à l’architecture en Normandie ?
Cela concerne surtout tout ce qui a trait à la Reconstruction. C’est un thème sur lequel nous travaillons avec la Région depuis plusieurs années, notamment dans le cadre du Mois de l’architecture. Les élus, les collectivités locales et les institutions sont en train de lancer des mesures pour permettre aux co-propriétaires de réhabiliter ce patrimoine reconstruit, souvent situé dans les centre-villes, qui est vieillissant, et qui ne jouit pas forcément d’une bonne image auprès du grand public. Notre ambition est de donner envie aux Normands, de leur présenter autrement ce patrimoine qui constitue aussi leur identité et de s’interroger sur la façon dont on peut se le réapproprier aujourd’hui. Et l’angle culturel peut être un élément déclencheur. On l’a constaté au Havre par exemple : dès que la ville a été classée à l’Unesco, les Havrais ont changé de regard et les touristes sont arrivés en masse.

41 visites commentées au programme

C’est justement l’objectif du Mois de l’architecture. Est-ce que cet événement peut être à l’origine de projets ?
Il crée une émulation positive, c’est certain. J’évoquais la Reconstruction à l’instant, c’est une thématique qu’on a fait progresser dans la région grâce au Mois de l’architecture. Cet événement favorise les échanges et un partage des expériences entre les villes. L’idée est d’offrir une vitrine aux projets de qualité, en proposant au public des visites d’opérations exemplaires.

Parmi une centaine d’événements, vous organisez 41 visites commentées. Quelles sont celles à ne pas manquer ?
Il y a notamment les trois gros projets régionaux en cours. À Rouen, le futur hôtel de Métropole, le 108, sera ouvert à la visite le samedi 4 mars 2017, à 10h, 14h et 16h. À Caen, vendredi 17 mars, à 16h30, on vous propose de découvrir le chantier du futur Fonds régional d’art contemporain de Normandie, qui s’installera cet automne dans un couvent du XVIIe siècle réhabilité par l’agence Rudy Ricciotti, l’architecte du MuCEM de Marseille. Et au Havre, le futur Centre des congrès et d’exposition se dévoilera le samedi 18 mars, à 10h. 
Pour bien appréhender l’architecture, il faut la visiter. Parmi d’autres, nous organisons aussi des découvertes de bâtiments remarquables comme la maison Philippe Stags de Cagny le 4 mars, le collège André-Siegfried de Saint-Romain-de-Colbosc le 15, la médiathèque de Mathieu le 25 mars, le quartier Jean-Jaurès de Colombelles le 29, etc.

Ville créative, tricot de rue, bricolage urbain…

En dehors des visites, vous proposez aussi de vivre l’architecture par le biais d’animations originales…
Oui, on peut aussi l’appréhender de façon créative, artistique ou décalée. L’idée est de se saisir de l’espace urbain et d’en être un acteur. Il en sera notamment question lors de la rencontre avec Elsa Vivant, l’auteure de l’ouvrage Qu’est-ce que la ville créative ?, le 11 mars, à la librairie Mémoranda de Caen. On propose aussi deux ateliers de tricot de rue avec l’association des Héros du quotidien, les 12 et 19 mars ; une rencontre avec le collectif YA+K qui présentera ses Manuels illustré du bricolage urbain le 16 mars ; sans oublier les membres du projet de la Coop 5 pour 100, qui nous diront tout sur leur démarche d’économie collaborative le 23 mars.

Comment imaginez-vous le Mois de l’architecture dans les années à venir ?
À Caen, il sera beaucoup question de la Presqu’île, avec des gros projets immobiliers qui vont voir le jour à Hérouville ou Mondeville. Sinon, Territoires pionniers a choisi de s’installer aux Quatrans pour animer de manière différente les espaces publics urbains, et en particulier ce quartier. On souhaite que nos actions soient plus visibles et y associer d’autres personnes, comme nous l’avons fait cette année avec la Maison du vélo par exemple. On veut développer nos partenariats locaux pour inciter les habitants à s’impliquer et agir.

 

Programme Du Mois de l’Architecture 2017

Infos pratiques :
12e Mois de l’architecture, du 1er au 31 mars 2017, à Caen (Calvados), Rouen, Le Havre (Seine-Maritime) et dans le toute la Normandie.
C’est gratuit. Plus d’informations sur le site www.moisarchitecturenormandie.fr.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.