Rouen [Vidéo] Découvrez l'Historial Jeanne d'Arc, à l'Archevêché de Rouen

L'Historial Jeanne d'Arc ouvrira le samedi 21 mars 2015, dans un lieu qui est, pour la première fois, accessible au public : l'Archevêché de Rouen (Seine-Maritime). Visite.

Mise à jour : 21/02/2015 à 18:45 par La Rédaction

HHHHH
L'Historial Jeanne d'Arc, à Rouen.

L’Historial Jeanne d’Arc ouvrira ses portes, au grand public, le samedi 21 mars 2015, à Rouen (Seine-Maritime). Le président de la Métropole Rouen Normandie, Frédéric Sanchez, parle de « chef-d’œuvre », quand il évoque le palais archiépiscopal, au cœur de la cathédrale de Rouen, qui abrite le lieu. Difficile de nier, l’architecture grandiose invite sans cesse le visiteur à lever la tête pour admirer les voûtes et les pierres taillées.
À la fois ultra-moderne et “dans son jus”, cet Historial a une double ambition : l’ambition scientifique et historique de rendre compte de l’histoire de la vie de Jeanne d’Arc, et l’ambition de raconter les mythes et les fantasmes générés par la figure de la Pucelle.

La technologie au service de l’histoire

La visite de la scénographie intitulée L’épopée de Jeanne se fait par groupe de 25 personnes, avec des audioguides proposés dans toutes les langues. Pour favoriser l’accessibilité du site, les 200 m² du lieu ont été aménagés pour les personnes à mobilité réduite. Le parcours, à travers les différentes salles, utilisant les technologies du multimédia les plus pointues, dure 1h15. La voix du narrateur et réhabilitateur de Jeanne, Jean Juvénal, accompagne le visiteur. Des écrans matérialisent sa présence. Après un passage par Domrémy, Chinon, Orléans et Poitiers au fil des salles pour suivre les étapes de la vie de Jeanne, nous voici à Rouen.
Un escalier en pierre, où se mêlent sons et lumières, associant extraits d’opéra et de films sur Jeanne d’Arc, nous conduit dans la pièce maîtresse de l’Historial. Le procès de Jeanne d’Arc y est reconstitué : différents personnages témoignent sur une série d’écrans. La projection se termine par le bûcher, place du Vieux-Marché, à Rouen, où Jeanne d’Arc, condamnée, a péri dans les flammes.

Jeanne d’Arc à travers les siècles

La visite se termine par l’étude des mythes avec trois salles différentes. Après la scénographie qui permet de comprendre la vie de la jeune fille, la « Mythothèque » propose d’analyser l’histoire de Jeanne d’Arc, en prenant du recul sur sa figure historique. De manière ludique, on y découvre les différentes récupérations politiques à travers les siècles et le déroulement des recherches sur Jeanne d’Arc. C’est également l’occasion de découvrir des objets en rapport direct avec la Pucelle. Un ancien notaire de Fontainebleau (Seine-et-Marne), Pierre Reymond, a fait don de 3 000 livres à l’Historial. Certains sont exposés et les autres le seront par roulement afin d’éviter d’abîmer les œuvres. Dans le cabinet des curiosités, on trouve la collection d’objets que Camille Vallery-Radot, historienne et petite fille du Docteur Louis Pasteur, a léguée. Enfin, la Chapelle d’Aubigné et la gigantesque Salle des États sont désormais ouvertes au public.

Astrid Verdun

  • Infos pratiques :
    Historial Jeanne d’Arc, rue Saint-Romain, à Rouen. Ouverture le 21 mars 2015.
    Tarif plein : 9,50 euros/Tarif réduit : 6,50 euros. Tarif « Tribu » à 26 euros pour 4 personnes comprenant 2 entrées adultes et 2 entrées moins de 18 ans.
    Horaires : jusqu’au 31 mai, et à partir du 1er octobre : du mardi au dimanche de 9h45 à 19h45 (départ de la dernière visite à 18h) ; du 1er juin au 30 septembre : mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 9h45 à 19h45 (départ de la dernière visite à 18h) et samedi et dimanche de 9h45 à 20h45 (départ de la dernière visite à 19h). Réservation fortement recommandée.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.