Caen Vidéo. Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron devant 5 000 personnes en meeting à Caen

Samedi 4 mars 2017, à Caen (Calvados), Emmanuel Macron a tenu un meeting devant 5 000 personnes venues de toute la Normandie. Il a décliné son programme devant un public conquis.

Mise à jour : 05/03/2017 à 21:12 par Murielle Bouchard

Emmanuel Macron était en meeting à Caen, samedi 4 mars 2017 devant 5000 personnes. (©Photo M-B Normandie-actu)
Emmanuel Macron était en meeting à Caen, samedi 4 mars 2017 devant 5 000 personnes. (©M-B/ Normandie-actu)

Pendant plus d’une heure, Emmanuel Macron (En Marche !) a tenu un meeting à Caen (Calvados), samedi 4 mars 2017, devant 5 000 personnes au Parc des expositions. Des supporters convaincus mais aussi des indécis pour le premier tour de la présidentielle 2017 avaient fait le déplacement de toute la Normandie.

> LIRE AUSSI : Présidentielle 2017. À Rouen, pour sa première campagne, il se met En marche ! avec Macron

Vidéo. Le meeting d’Emmanuel Macron à Caen :

4 500 militants en Normandie

En Normandie, le député PRG Alain Tourret, qui a rallié le mouvement En Marche ! très tôt, l’a rappelé, « Emmanuel Macron compte 4 500 personnes engagées à ses côtés ».

Dans les rangs de son premier meeting dans la Région, aux côtés des déclarés depuis longtemps comme Stéphane Travert, député PS de la Manche ou Corinne Lepage, ministre de l’Environnement de 1995 à 1997, se trouvaient également Jean-Marie Cavada ainsi que des élus locaux pour qui l’actualité de ces derniers jours aura été déterminante. Rodolphe Thomas, maire d’Hérouville Saint-Clair (MoDem), ou Laurent Beauvais (PS), ex-président de Région, avaient ainsi fait le déplacement.

Jean-Marie Cavada et Corinne Lepage  étaient présents  à Caen (Calvados), pour le meeting d'Emmanuel Macron, samedi 4 mars 2017. (©Photo M-B Normandie-actu)
Jean-Marie Cavada et Corinne Lepage étaient présents à Caen (Calvados), pour le meeting d'Emmanuel Macron, samedi 4 mars 2017. (©Photo M.B/Normandie-actu)

Il tacle Fillon

Dès le début de son allocution, le candidat Macron a insisté sur cette mixité politique au sein de son équipe. « Une force », il en est convaincu, surtout aujourd’hui avec les défections qui se multiplient autour de François Fillon (Les Républicains).

> LIRE AUSSI : Le président du Département de l’Eure et le maire du Havre lâchent François Fillon

Impossible à la veille du rassemblement au Trocadéro, où le candidat Fillon espère jouer son va-tout, de ne pas tacler cet opposant et de lui conférer une image passéiste. « Le renouveau démocratique ne sera pas demain au Trocadéro. »

> LIRE AUSSI : Juppé prêt à y aller mais Fillon, de plus en plus isolé, résiste

Quant à la candidate du Front national, Emmanuel Macron sans jamais citer Marine Le Pen,  lui a opposé ses idées sur des thématiques telles que l’Europe ou la sécurité.

Si je veux vous protéger, j’ai besoin de tenir les frontières pas de les fermer.
Emmanuel Macron n'a pas hésité à railler le rassemblement pour François Fillon prévu dimanche 5 mars 2017. (©Photo M-B Normandie-actu)

Six chantiers, les phrases choc du meeting à Caen

Le meeting de Caen arrivant juste après la présentation de son programme, jeudi 2 mars 2017,  le leader d’En Marche ! a décliné avec des phrases chocs qui ont entraîné parfois des acclamations du public, les six chantiers sur lesquels il s’engage :

  • « Nous devons défendre l’Europe mais pas de manière béate. Une Europe plus forte, c’est cela que nous porterons. »
  • « Avec nous, il y aura tolérance zéro à l’égard des délinquants ou des violences policières. »
  • « Pour défendre les paysans, nous renégocierons la Politique Agricole Commune. »
  • « Mon programme c’est un projet d’économie mais d’aussi d’investissements à hauteur de 50 milliards, pour que la France périphérique puisse être en phase avec le 21e siècle. En Normandie aujourd’hui, c’est plus difficile de se rendre à Paris qu’au siècle dernier. »
  • « Je veux six points de charge en moins pour les entreprises et la fin du Régime Social des Indépendants. »
  • « Nous défendons la laïcité vraie, celle de 1905, pas celle d’une seule culture. »
  • « Dans les Zones d’Education Prioritaire, je diviserai par deux, le nombre d’élèves en classe de CP et CE1. »
 (©Photo M-B Normandie-actu)
Le meeting s'est terminé par la Marsellaise. (©Photo M-B Normandie-actu)

> LIRE AUSSI : Emmanuel Macron dévoile (enfin) son programme

En fin de meeting, devant un public debout, Emmanuel Macron a lancé un appel « aux femmes et aux hommes qui se demandent où est la modernité : le projet du 21ème siècle est ici : rejoignez-le et ne cédez rien sur ses projets ».

En Normandie, d’autres meeting avant la présidentielle sont prévus : Benoît Hamon est attendu au Havre, le 10 mars 2017, François Fillon à Caen le 5 avril.

En images. Le meeting d’Emmanuel Macron à Caen :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.