Rouen [Vidéo] Douches municipales à Rouen. Le maire cède, elles vont rouvrir !

Lundi 6 juillet, les opposants à la fermeture des douches municipales à Rouen ont bloqué le conseil municipal. Le maire, Yvon Robert, a cédé et annoncé leur réouverture pour l'été.

Mise à jour : 07/07/2015 à 11:24 par Solène Bertrand

Les associations s'opposent à la fermeture des douches municipales et ont obtenu leur maintien pendant leur période estivale. ©Fabien Massin.
Les associations s'opposent à la fermeture des douches municipales et ont obtenu leur maintien pendant leur période estivale. ©Fabien Massin.

À Rouen (Seine-Maritime), la mobilisation des associations ne faiblit pas après l’évacuation, lundi 1er juillet 2015,  des militants du Collectif 76 des salariés du social qui occupaient les douches municipales, rue Orbe, vouées à disparaître. Lundi 6 juillet 2015, les militants ont cette fois perturbé la tenue du conseil municipal, décidés à faire changer d’avis le maire, Yvon Robert, qui souhaite fermer cet équipement de la Ville. Ce dernier a finalement annoncé la réouverture des douches, pendant la période estivale.

Évacuation des douches municipales, à Rouen :

> Lire aussi : [Vidéo] Fin des douches municipales, à Rouen. La police intervient, la lutte continue

Une large mobilisation citoyenne

Créées à la fin du XIXe siècle, les douches municipales étaient à l’origine mises à la disposition des usagers qui n’avaient pas accès à l’eau courante dans leurs logements. Rouen était l’une des rares villes en France à les avoir conservées. Yvon Robert, pour des raisons budgétaires, avait annoncé la fermeture des locaux. Les douches, dont la fréquentation est en baisse, coûteraient à la Ville 80 000 euros.
Une dizaine d’associations ont cosigné un texte pour défendre ce service, utile pour ses usagers, à l’initiative de Médecins du monde (Emmaüs Rouen, le CAARUD de la Boussole, le Collectif bidonville dans la Ville, les Restos du Cœur, le DAL, le Collectif 76, le Secours populaire français, la Cimade, Habitat et Humanisme, le CERASIH). Le 1er juillet 2015, le maire envoyait la police sur les lieux pour procéder à l’évacuation des douches, occupées par des militants depuis le 29 juin 2015.
Lundi 6 juillet 2015, les militants se sont invités au conseil municipal, bien décidés à faire revenir la mairie sur sa décision.

Avec le soutien des élus communistes et verts

200 personnes se sont retrouvées, lundi 6 juillet, au conseil municipal, rapporte le Collectif 76 des salariés du social et médico-social sur son blog :

Nous sommes intervenus puis les élus communistes et verts se sont prononcés pour une réouverture. La majorité socialiste est restée sourde à nos demandes et nous avons décidé de résister en bloquant le conseil municipal, en tenant tête, en réaffirmant la nécessité du maintien de ce service public élémentaire.»

Après plusieurs heures, le maire a annoncé la réouverture des douches municipales pour la période estivale. Une réunion aura lieu mercredi 8 juillet, dans la matinée, pour négocier les modalités de fonctionnement.

Le collectif réaffirme son combat et son attachement au droit des individus à l’accès à l’eau, à l’hygiène et à la dignité et dénonce fermement la politique d’austérité de la Ville :

Cette politique d’austérité s’attaque à tous les secteurs : la culture est également touchée, et les parents d’élèves et des professeurs du conservatoire de Rouen étaient là aussi ce soir pour dénoncer les coupes budgétaires dont ils sont victimes.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.