Granville Un second Burger King ouvre ses portes en Normandie

Un second restaurant Burger King va ouvrir ses portes en Normandie. Après Barentin, près de Rouen (Seine-Maritime), c'est à Granville (Manche) que la célèbre enseigne s'installe.

Mise à jour : 21/03/2016 à 16:18 par La Rédaction

Après Barentin (Seine-Maritime), c'est à Granville (Manche) que Burger King ouvre son deuxième restaurant en Normandie. (Photo © Burger King France)
Après Barentin (Seine-Maritime), c'est à Granville (Manche) que Burger King ouvre son deuxième restaurant en Normandie. (Photo © Burger King France)

Le Whopper débarque dans le Cotentin. Burger King, qui a fait de ce sandwich son produit phare, va ouvrir son second restaurant en Normandie. Après Barentin, près de Rouen (Seine-Maritime), c’est à Granville (Manche), que l’enseigne s’installe. Situé dans la zone industrielle du Cornillot, le fast food va accueillir ses premiers clients dès le jeudi 24 mars 2016 à 11h, a indiqué le groupe, lundi 21 mars.

90 recrutements

En s’installant à Granville, Burger King développe son maillage. L’enseigne, qui dispose déjà de 46 restaurants en France, entend multiplier les ouvertures. Et pour ce restaurant de la Manche, la marque a déployé le concept design inauguré à La Défense, à Paris. Le restaurant, de 521 mètres carrés (pour 150 places assises en intérieur et en terrasse), a misé sur les matériaux bruts et la variété des textures. Quatre bornes de commande sont mises à disposition des clients.
Pour l’ouverture, 90 personnes ont été recrutées, localement. Une campagne de recrutement qui a été lancée en collaboration avec le Service public pour l’emploi, indique l’enseigne.

• Infos pratiques :
Burger King, zone industriel du Cornillot, rue du Mesnil à Granville (Manche)
Ouverture le jeudi 24 mars 2016 à 11h
Salle ouverte de 11h à 22h, et jusqu’à 23h les vendredis et samedis
Drive de 11h à 23h, et jusqu’à minuit les vendredis et samedis

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.