Rouen Un radar fixe à nouveau vandalisé près de Rouen

Le radar fixe situé sur la RN 31 dans le sens Beauvais-Rouen a de nouveau été vandalisé, à Saint-Jacques-sur-Darnétal, près de Rouen. Il avait déjà été tagué en novembre 2013.

Mise à jour : 21/02/2014 à 19:22 par Hervé Pinson

Le radar de vitesse de Saint-Jaques-sur-Darnétal est aveuglé par de la peinture noire. (Photo © Hervé Pinson)
Le radar automatique de Saint-Jaques-sur-Darnétal est recouvert peinture noire. (Photo © Hervé Pinson)

Ce n’est pas la première fois que le radar fixe de Saint-Jacques-sur-Darnétal, près de Rouen, est la cible des vandales. Vendredi 21 février 2014, l’appareil situé dans une descente limitée à 70 km/h était à nouveau inopérant : cette fois, il a été couvert de peinture noire, rendant tout contrôle impossible, avec un « Die » (mourir, en anglais), écrit dessus. Les gendarmes de la communauté de brigades de Saint-Jacques-sur-Darnétal ont été avisés de ces nouvelles dégradations.
Pour mémoire, en 2008, ce radar avait surpris 2 270 excès de vitesse.

Déjà vandalisé, comme un autre radar, en novembre 2013

Dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 novembre 2013, ce même radar de Saint-Jacques-sur-Darnétal avait déjà été tagué. Et durant la même nuit, un deuxième radar, celui de Saint-Martin-l’Hortier, près de Neufchâtel-en-Bray, avait quant à lui été incendié. Ceci en plein mouvement des « bonnets rouges », lors duquel plusieurs portiques écotaxes avaient subi l’assaut des manifestants, notamment en Bretagne.
Le radar de Saint-Martin-l’Hortier est installé sur une portion de la route départementale RD1314 limitée à 90 km/h, juste après une zone limitée, elle, à 50 km/h, dans le sens Londinières-Neufchâtel. Il a flashé 50 fois en 2008 et avait déjà été vandalisé : en 2013, il avait été entièrement repeint.

Les 20 radars fixes de Seine-Maritime ont flashé 54 700 fois en 2012

Les 20 radars fixes du département de Seine-Maritime ont « flashé » 54 700 fois en 2012. Celui situé à l’entrée du tunnel de la Grand’ Mare, sur la RN28, à Darnétal, aux portes de Rouen, détient le plus gros score du département avec quelque 16 062 « messages d’infraction », toujours en 2012. En 2007, il avait flashé, sur cette route limitée à 90km/h, « seulement » 9 600 fois…