Un Palais des Congrès Matmut à Rouen pour 2016

Projet d’envergure à Rouen pour la MATMUT : l’ancienne Ecole Normale d’Institutrices devient Palais des Congrès.

Mise à jour : 22/07/2012 à 12:12 par Joseph CANU

Esplanade - Projet Agence Wilmotte/Cabinet Artefact - Susceptible de modifications.
Esplanade - Projet Agence Wilmotte/Cabinet Artefact - Susceptible de modifications.

Le 12 juillet 2012 se tenait à Rouen, au siège social de la Matmut, une conférence de presse présidée par Daniel Havis, Président Directeur Général du Groupe. C’est avec beaucoup de clarté et de précision que ce dernier présenta à un public très intéressé par le sujet, son projet d’aménagement du site de l’ancienne Ecole Normale d’Instituteurs de Rouen.

Il s’agira d’offrir à la ville un équipement lui faisant actuellement défaut : un Palais des Congrès. Ce projet comprendra aussi la construction d’un hôtel « haut de gamme », d’un restaurant gastronomique et pour finir, d’un spa. Au total, quatre activités réunies dans un magnifique paysage urbain rénové.

Façade principale sur l’ensemble du site - Projet Agence Wilmotte/Cabinet Artefact - Susceptible de modifications.
Façade principale sur l’ensemble du site - Projet Agence Wilmotte/Cabinet Artefact - Susceptible de modifications.

Ce lieu de culture et de détente, ouvert au grand public, ne pourra qu’attirer riverains et touristes, du moins est-ce le but recherché. Pour le concevoir, Jean-Michel Wilmotte, architecte de renommée mondiale, et Artefact, cabinet d’architectes rouennais, créateurs des Docks 76 : une équipe gagnante à la hauteur du présent défi !

L’enthousiasme du conférencier ne fut aucunement entamé par les difficultés réelles qui n’ont pas manqué de se poser. Moderniser l’endroit s’avérait nécessaire et la destruction de certaines parties des bâtiments, hélas trop abîmées, indispensable. Les concepteurs se veulent néanmoins « respectueux de l’histoire du lieu et de son environnement ». Collectivités locales et associations seront donc invitées à donner leur avis. Daniel Havis affirme avec force : « Ce renouveau se doit en effet d’être un succès collectif ».  Luxe, élégance, confort iront de pair  avec les aspects pratiques. Les parkings, enterrés pour raison d’esthétisme, seront désormais également disponibles aux habitants du quartier. L’amphithéâtre, d’une grande capacité d’accueil (environ 720 places), et les salles de réunion, modulables selon les demandes, combleront d’aise, assurément, les visiteurs. L’hôtel quant à lui, disposera d ‘une centaine de chambres, et, avec ses quatre étoiles, saura accueillir agréablement les voyageurs, lesquels pourront bénéficier, pour se délasser, des plaisirs de la table et des bienfaits du spa. En outre, les espaces verts (verger, potager, jardin de sculptures, roseraie …) offriront un cadre convivial du meilleur goût. Selon les mots mêmes de Daniel Havis, « ce lieu peut devenir un exemple, en associant l’essor économique à la préservation du patrimoine et de l’environnement ». Les travaux débuteront en juin 2014 pour s’achever deux ans plus tard. Citoyens de la Crea ou hôtes de passage, voilà un projet résolument tourné vers l’échange culturel, économique et social !

Dépôt de la demande de Permis de Construire : mars 2013
Obtention du Permis de construire : septembre 2013
Démarrage des travaux : juin 2014
Fin des travaux : juin 2016


Dans le cadre de la présentation, les places de parking ont été évoquées. Leur nombre prévisionnel est de 400.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.