Caen Trafic de drogue entre la Seine-Maritime et le Calvados. 17 personnes condamnées

Jeudi 25 et vendredi 26 février 2016, 17 personnes ont été condamnées jusqu'à cinq ans de prison, à Caen, pour trafic de stupéfiants entre le Calvados et la Seine-Maritime.

Mise à jour : 29/02/2016 à 15:10 par La Rédaction

(©Normandie-actu)
Soupçonnées de trafic de drogue, 17 personnes ont été jugées au tribunal de Caen (Calvados), fin février 2016 (©Normandie-actu)

Treize hommes et quatre femmes, âgés de 21 à 48 ans, ont comparu devant le tribunal correctionnel de Caen (Calvados), jeudi 25 et vendredi 26 février 2016. Il étaient soupçonnés d’appartenir à un vaste trafic de stupéfiants (héroïne, cocaïne et cannabis) entre septembre 2013 et novembre 2014. Les fournisseurs étaient originaires de Rouen (Seine-Maritime) et revendaient la drogue à Caen, Bayeux et Ifs (Calvados). Les acheteurs auraient à leur tour revendu la marchandise, rapporte Ouest-France.

De trois à cinq ans de prison

Après trois heures de délibérations, le tribunal a finalement condamné six des 17 prévenus à des peines allant de trois à cinq ans de prison ferme. Tous ont pour interdiction de séjourner dans le Calvados pour une durée de cinq ans. Ils ont été incarcérés à l’issue de l’audience.
Pour les onze autres personnes impliquées, les peines vont de la simple révocation de sursis à 18 mois de prison. Des obligations de soins, de travail ou de formation, ainsi que l’interdiction d’entrer en contact avec les autres prévenus, ont été prononcées.

  • Plus d’infos à venir sur Normandie-actu.

Six interpellations aux Havre

Coup de filet, lundi 22 février 2016, au Havre. De nombreux policiers étaient intervenus dans différents quartiers du Havre, pour interpeller six personnes. Elles sont soupçonnées d’être impliquées dans un vaste trafic de stupéfiants. L’enquête est ouverte depuis juillet 2015 et les investigations sont menées sur commission rogatoire d’un juge d’instruction du Havre. Deux autres interpellations avaient également été ordonnées en Bretagne. Le trafic porterait sur de la résine de cannabis, mais aussi sur d’autres produits stupéfiants.

> Lire aussi  : Vaste trafic de drogue. Six interpellations au Havre, d’autres en Bretagne

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.