Tempête dans l'Ouest. Vigilance orange en Normandie, des rafales à plus de 140 km/h

139 km/h à Bernières-sur-Mer (Calvados), 137 km/h près du Havre (Seine-Maritime). Lundi 8 février 2016, la Normandie, placée en vigilance orange, a été balayée par le vent.

Mise à jour : 09/02/2016 à 07:39 par La Rédaction

À Fécamp, lundi 8 février 2016. (Photo © Flotography)
À Fécamp, lundi 8 février 2016. (Photo © Flotography)

Avec des vents à 139 km/h à Bernières-sur-Mer (Calvados), à 137 km/h près du Havre (Seine-Maritime), des rafales ont balayé la Normandie, dans la nuit du dimanche 7 au lundi 8 février 2016. Dans la région, trois départements (Manche, Calvados et Seine-Maritime) ont été placés en vigilance orange. Alors que de fortes rafales de vent sont toujours attendues, dans la journée du lundi, les autorités anticipent un risque de vagues-submersion près des côtes.

> Envoyez nous vos témoignages et photos : 76actu@gmail.com

En direct

> Mardi 9 février 2016. Les départements de la Manche, du Calvados, de l’Orne, de la Seine-Maritime et de l’Eure ont été placés en vigilance orange, mardi 9 février 2016, pour une seconde tempête. Les prévisions sur Normandie-actu.

18h30. Près de 500 interventions des sapeurs-pompiers en Normandie depuis le début des intempéries
Les sapeurs-pompiers ont dû intervenir de nombreuses fois sur l’ensemble du territoire normand, notamment pour des chute d’arbres, fils électriques et divers matériaux sur la voie publique.
Seine-Maritime : 88 interventions. 
Manche : 220 interventions.
Calvados : 90 interventions.
Eure : 68 interventions.

18h. En panne au large de la Seine-Maritime, un chimiquier remorqué, près du Havre
À la suite d’une panne de moteur, un chimiquier, au mouillage au large du cap d’Antifer (Seine-Maritime), a dû être remorqué au Havre, lundi 8 février 2016, en fin de journée.

17h20. Deux blessés, à Paris, après la chute d’un panneau publicitaire

Un couple a été grièvement blessé, lundi 8 février 2016, par la chute d’un panneau publicitaire, avenue de la Grande Armée, à Paris (XVIe). L’accident serait lié au vent. Une femme est dans le coma, son pronostic vital est engagé.

> Lire aussi. Coup de vent à Paris. Deux piétons grièvement blessés par la chute d’un panneau publicitaire

16h30. L’alerte orange vent et vagues-submersion maintenue en Normandie
Météo France a maintenu l’alerte orange vent et vagues-submersion pour les départements et le littoral de la Seine-Maritime et de la Manche, ainsi que pour le département du Calvados. L’Eure et l’Orne restent en alerte jaune.
Dans la journée de lundi, Météo France a mesuré des rafales de vent de 102 km/h à Dieppe, 126 km/h à la pointe de la Hague, 118 km/h à Octeville, 117 km/h au cap de La Hève, 115 km/h à Caen, 109 km/h à Gonneville (Manche), 93 km/h à Octeville-sur-Mer et à Rouen.
Le vent de secteur Ouest à Sud-Ouest risque de souffler fort durant la nuit de lundi à mardi et des grains toujours accompagnés de violentes rafales balayeront tous les départements des côtes de la Manche. Des rafales de 110 à 120 km/h à l’intérieur des terres, avec parfois jusqu’à 130 km/h et 140 km/h sur les caps sont attendues. Le phénomène devrait s’atténuer dans la journée de mardi.

L'alerte orange a été maintenue sur le littoral de Normandie (capture d'écran : © Météo France)
L'alerte orange a été maintenue sur le littoral de Normandie. (Capture d'écran : © Météo France)

16h15. Un train annulé et des retards sur la ligne Paris-Rouen-Le Havre
Le vent a engendré la suppression d’un train et plusieurs retards sur la ligne Paris-Rouen-Le Havre (Seine-Maritime). En cause, une branche, qui a chuté près d’Yvetot, provoquant la rupture d’une caténaire. Le train 3118 de 12h56 a dû être annulé et plusieurs autres ont été retardés. Selon la SNCF, la caténaire devrait être réparée pour 16h30.

16h. Le pont de Normandie rouvert à la circulation
Le pont de Normandie, qui avait été fermé à la suite d’un accident impliquant un camion dans le sens Le Havre – Honfleur, a rouvert à la circulation vers 16h.

15h30. Des creux de huit à neuf mètres en mer. L’appel à la prudence de la préfecture maritime
Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord renouvelle son appel à la plus grande prudence à l’attention de tous les usagers de la mer compte-tenu des conditions météorologiques particulièrement difficiles annoncées. L’alerte météo « vigilance orange » pour vents forts et submersion marine est maintenue sur l’ensemble des départements littoraux de la la Normandie pour le lundi 8 février. L’avis de fort coup de vent à tempête se maintient avec des vents établis à 90-100km/h et des rafales pouvant atteindre les 140km/h. Des creux de quatre à six mètres ont été observés sur la Manche-Est, et de huit à neuf mètres dans le nord et ouest du Cotentin.
« Dans les jours à venir, une attention particulière doit être portée à l’évolution des conditions météorologiques. Les navigateurs ne doivent jamais prendre des risques inutiles en sous-estimant les dangers de la mer. La prudence, la vigilance, la solidarité et la responsabilité sont les atouts essentiels de la sécurité en mer. »

15h15. Chute de pierres de l’église Saint-Maclou, à Rouen : fermeture de la rue Martainville
Les secours ont été prévenus à 5h56 par un témoin faisant état de chutes de pierres, dans la rue Martainville, à l’aplomb de l’église Saint-Maclou. « Le site est alors surveillé par des équipages de police nationale puis, dès 7h20, de police municipale », indique la Ville. Vers 11h30, la moitié de la rue a été rouverte, tout en laissant un large périmètre de sécurité autour de la zone dangereuse. « Mais vers 13h, par mesure de sécurité suite à une nouvelle alerte vents violents annoncée pour la nuit suivante, la rue Martainville a été fermée complètement jusqu’à mardi 9 février au matin ». Les commerçants riverains ont été informés en début d’après-midi.

Dans le centre-ville de Rouen (Seine-Maritime), des pierres se sont décrochées de l'église Saint-Maclou. (Photos © Daniel Caillet)
Dans le centre-ville de Rouen (Seine-Maritime), des pierres se sont décrochées de l'église Saint-Maclou. (Photos © Daniel Caillet)

15h. Un camion se couche après un rafale de vent en Seine-Maritime
Un camion a été victime du vent à Alvimare (Seine-Maritime). Sur la D6015, le poids-lourd, qui transportait des bouchons, s’est renversé sur l’axe qui relie Bolbec à Yvetot. Le chauffeur a été blessé et transporté à l’hôpital.

> Lire aussi. Tempête en Normandie. Camion couché en Seine-Maritime, un blessé

Le camion s'est couché, entre Bolbec et Yvetot. (Photo envoyée par un lecteur)
Le camion s'est couché, entre Bolbec et Yvetot. (Photo envoyée par un lecteur)

14h30. À Caen, les déchetteries fermées
Les déchetteries de l’agglomération de Caen (Calvados) seront fermées en raison des vents violents, a indiqué la communauté d’agglo Caen La Mer.

12h30. À Rouen, des pierres se décrochent de l’église Saint-Maclou Conséquence de la tempête, des pierres se sont décrochées, au cours de la nuit, de l’église Saint-Maclou, dans le centre-ville de Rouen (Seine-Maritime). La rue Martainville a été fermée dans sa partie située près de la rue de la République, entre la rue Damiette et la rue Molière. Un périmètre de sécurité a été mis en place.

Dans le centre-ville de Rouen (Seine-Maritime), des pierres se sont décrochées de l'église Saint-Maclou. (Photo © Catherine Dente)
Dans le centre-ville de Rouen (Seine-Maritime), des pierres se sont décrochées de l'église Saint-Maclou. (Photos © Catherine Dente)

12h. Dans le Calvados, une cinquantaine d’interventions des secours Les sapeurs-pompiers du Calvados sont intervenus à près de 50 reprises depuis 2h du matin, dans tout le département, principalement pour des chutes d’arbres, de tuiles, d’antennes et de panneaux publicitaires. Des incidents qui n’ont pas fait de blessé. 11h40. 9 000 clients coupés en Normandie La situation se dégrade, en Normandie. ERDF annonce que 9 000 clients sont actuellement sans électricité. 3 500 dans la Manche, 4 000 dans le Calvados, 1 000 dans l’Eure et 550 en Seine-Maritime, indique l’entreprise.

Au Havre (Seine-Maritime), c'est une mer déchaînée qui s'offre aux rares promeneurs qui se sont aventurés sur la plage. (Photo © Valentine Godquin)
Au Havre (Seine-Maritime), c'est une mer déchaînée qui s'offre aux rares promeneurs qui se sont aventurés sur la plage. (Photo © Valentine Godquin)

11h10. Dans la Manche, 60 interventions des pompiers Depuis minuit, les sapeurs-pompiers de la Manche sont intervenus à 60 reprises. 3 500 foyers ont été privés d’électricité dans 40 communes, indique la préfecture. Le rétablissement des lignes devrait être effectué dans la journée. La vigilance orange pour vents forts et submersion marine est maintenue, au moins jusqu’à 21h, poursuivent les services de l’État. 10h50. Dieppe-Newhaven : le ferry reste à quai Les traversées du Transmanche entre Dieppe (Seine-Maritime) et Newhaven (Grande-Bretagne) sont annulées, lundi 8 février 2016. Dimanche, le départ du ferry, prévu à 18h30, avait été avancé à 17h.

10h50. L’accès au Mont Saint-Michel fermé
La passerelle qui conduit au Mont Saint-Michel a été fermée et une décision préfectorale en interdit l’accès pour la journée.

10h40. Des rafales à 143 km/h dans la Manche Selon l’observatoire français des vents et des tornades, Keraunos, des vents à 143 km/h ont été mesurées à Gouville-sur-Mer (Manche).

> Lire aussi. Tempête dans l’Ouest de la France. Rafales à 139 km/h en Normandie, peu de dégâts 10h30. Un camion couché sur le pont de Normandie Le pont de Normandie est fermé à la circulation depuis 10h05, dans le sens Le Havre-Honfleur, indique le Centre national d’informations routières. Un poids-lourd s’est couché sur les voies. Les automobilistes sont invités à emprunter le pont de Tancarville.

Pont de Normandie – 76 ➡ 14 ⚠ Accident impliquant un camion. Circulation coupée. Secteur à éviter. Prudence.

Posté par Infos Trafic Le Havre sur lundi 8 février 2016

10h15. À Bernières-sur-Mer, « quelques branches sont tombées »
« Pour l’instant nous n’avons rien noté d’anormal. Quelques branches sont tombées visiblement dans le parc… Des agents de nettoyage sont dans les rues pour repérer éventuellement des panneaux qui seraient tombés. Mais, peut-être que le « coup de tabac » n’est pas encore terminé. Après, nous sommes toujours tributaire de la nature ! », rapporte Denis Leportier, maire de Bernières-sur-Mer, à Normandie-actu. Pas d’inquiétude particulière donc, pour l’élu de la petite commune d’environ 2 300 habitants, qui ne relève « ni coupure d’électricité, ni inondation », lundi 8 février 2016 au matin.

10h. Au Havre, une mer déchaînée
C’est le spectacle d’une mer déchaînée qui s’offre aux rares promeneurs qui se sont aventurés sur les plages du Havre et de Sainte-Adresse (Seine-Maritime).

Vidéo. La mer déchaînée, près du Havre (Seine-Maritime) :

9h45. 4 000 foyers sans électricité en Normandie
Électricité réseau distribution France (ERDF) signale que 4 000 clients sont privés d’électricité à 8h30. Les coupures ont principalement lieu dans la Manche (2 300 clients), mais plusieurs centaines de foyers se trouvent sans électricité dans le Calvados (600 clients), l’Orne (100 clients), la Seine-Maritime (600 clients) et l’Eure (400 clients). En Bretagne, ce sont environ 10 000 foyers qui étaient dans le noir, en début de matinée.

9h30. À Caen (Calvados), les parcs et jardins fermés
La Ville de Caen (Calvados) a décidé de fermer ses parcs et jardins pour toute la journée, lundi 8 février 2016.

9h. À Bernières-sur-Mer (Calvados), des rafales à 139 km/h
Selon Météo France, c’est à Bernières-sur-Mer (Calvados) que le vent a été le plus violent en France. Les rafales ont atteint 139 km/h. Au cap de la Hève, près du Havre (Seine-Maritime), la vitesse du vent a atteint 137 km/h.

Au club de voile de Bernières-sur-Mer (Calvados), les bateaux stockés près de la plage se sont envolés. (Photo © Manon Loubet)
Au club de voile de Bernières-sur-Mer (Calvados), les bateaux stockés près de la plage se sont envolés. (Photo © Manon Loubet)

> Lire aussi. Tempête en Bretagne et Normandie. 139 km/h à Bernières-sur-Mer, et ce n’est pas fini

8h. Des vents jusqu’à 140 km/h toujours attendus
Dans son bulletin matinal de 6h, Météo France prévoit de nouvelles rafales en Normandie et en Bretagne. « On attend des valeurs à l’intérieur des terres, sur les départements des côtes de la Manche, autour de 110 à 120 km/h, avec parfois ponctuellement sur le côtier jusqu’à 130 km/h, voire 140 km/h sur les caps », a rappelé Météo France dans son bulletin. Les vents forts « vont générer et entretenir de très fortes vagues sur la façade atlantique et sur l’ouest de la Manche. Ces vagues particulièrement puissantes vont s’amplifier progressivement lundi sur le littoral atlantique et de la Manche pour atteindre des hauteurs remarquables », auxquelles s’ajoute un risque de « surcote » (surélévation du niveau de la mer), en raison du coefficient de marées (90 lundi matin et 96 lundi soir).

6h30. 7 000 foyers privés d’électricité en Normandie
À 6h30, environ 7 000 clients d’ERDF se trouvent sans électricité.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.