Le Havre Télé. L’enfance de Laurent Ruquier, au Havre

Un documentaire diffusé ce jeudi 27 décembre, à 23h, sur France 2, retracera l’enfance de l’animateur Laurent Ruquier, du gamin du Havre à l’animateur prolifique qu’il est devenu.

Dernière mise à jour : 27/12/2012 à 14:07

Le portrait a été réalisé par son collaborateur et ami, Gérard Miller. (Document : Europe1.fr)
Le portrait a été réalisé par son collaborateur et ami, Gérard Miller. (Document : Europe1.fr)
Après un téléfilm sur Michel Drucker, France 2 célèbre un autre animateur de la chaîne, ce jeudi 27 décembre, avec un documentaire consacré à Laurent Ruquier. Un portrait, réalisé par son collaborateur et ami Gérard Miller.
L’animateur des très populaires On n’est pas couché (France 2) et On va s’gêner (Europe 1) y évoque notamment son enfance en Seine-Maritime.

« On découvre, sur les photos en noir et blanc, un blondinet du Havre, coupe au bol et père ouvrier, amuseur des bacs à sable », écrit Le Nouvel Observateur

Des racines qu’il n’a pas oubliées, affirme son ami Jean Benguigui. « Il reste le gamin du Havre qui aimait voir jouer l’équipe du HAC. »
Dans On ne demande qu’à le connaître (90 minutes, ce jeudi 27 décembre, à 23h), l’animateur de 49 ans y est raconté par sa propre voix, mais aussi, et surtout, par celles de ses proches, de sa mère à son compagnon, Benoît, en passant par ses camarades de « la bande à Ruquier ».

Europe1.fr a dévoilé en avant-première des images du documentaire-portrait de l’humoriste :

« On le découvre gamin boulimique de télévision, adolescent ignorant l’existence de l’homosexualité, puis jeune objecteur de conscience tentant de se suicider pour l’amour d’un garçon », écrit Le Parisien.
À 14 ans, Laurent Ruquier avait déjà monté sa propre radio… « Je faisais vraiment des programmes, je dessinais les têtes des animateurs, j’inventais des émissions, heure par heure. […] Avant de faire ce métier, je le faisais déjà », détaille Le Nouvel Observateur.
À 25 ans, c’est en jeune provincial culotté et doué qu’il tente sa chance à Paris. « Complexé par son physique, un peu gauche avec un cheveu sur la langue et une moustache impossible », raconte Le Parisien.

  • On ne demande qu’à le connaître, ce jeudi 27 décembre, à 23h, sur France 2
Le Havre, 76
Briac Trébert
Rédacteur en chef de Normandie-actu
  1. Guez
    16 mar 2013 14:54
    Nous souhaitons que rouquier ne reconduise pas l inculte le grossier caron américain car nous ne voyons plus l émission a cause de lui le samedi soir
    Rouquier please nous en avons assez de payer une redevance et de voir le haineux caron s exprimer il est inculte et n accepte pas d autres opinions que. La sienne
    Oui Mr caron me