Gournay-en-Bray Seine-Maritime. Un agriculteur découvre de mystérieux bijoux, un appel à témoins

Un agriculteur qui taillait la haie de son champ a découvert plus de 70 bijoux et des boites à bijoux. La gendarmerie de Gournay-en-Bray recherche les propriétaires.

Mise à jour : 30/01/2016 à 08:32 par Karine Lebrun

Onze boîtes à bijoux et 73 bijoux ont été retrouvés dans la haie, à Dampierre-e-Bray (©Gendarmerie de Seine-Maritime).
Onze boîtes à bijoux et 73 bijoux ont été retrouvés dans la haie, à Dampierre-en-Bray (©Gendarmerie de Seine-Maritime).

Drôle de surprise pour cet agriculteur de Dampierre-en-Bray, petite commune située tout près de Gournay-en-Bray (Seine-Maritime). Alors que l’exploitant taillait la haie de son champ, mercredi 27 janvier 2016, il a découvert à moitié enterrées dans le sol plusieurs boîtes à bijoux ainsi qu’un peu plus de 70 bijoux éparpillés dans les branchages. Les gendarmes ont ouvert une enquête.

Des cambriolages à la clé ?

« Les bijoux retrouvés sont de petite qualité. Il est fort probable que les personnes qui les ont jetés ici ont d’abord fait un tri et conservé les bijoux de plus grande valeur », explique, à Normandie-actu, une source proche de l’enquête. Les gendarmes sont désormais à la recherche des propriétaires des boîtes et des bijoux.

Ces objets proviennent fort probablement de cambriolages », affirme un gendarme.

Les vols pourraient avoir été commis en Seine-Maritime mais aussi dans d’autres départements. « Nous n’avons pas de piste précise ».

Sur cinq des boîtes de bijoux, les noms des bijoutiers apparaissent (©Gendarmerie de Seine-Maritime).
Sur cinq des boîtes à bijoux, les noms des bijoutiers apparaissent (©Gendarmerie de Seine-Maritime).

Les onze boîtes à bijoux, une fois nettoyées, ont permis de déchiffrer des noms de bijoutiers, dont un de Gournay-en-Bray. Les personnes qui reconnaîtraient ces objets sont invitées à prendre contact avec la gendarmerie de Gournay-en-Bray au 02 35 90 80 17 pour restitution.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.