Paluel Seine-Maritime. Incendie à la centrale nucléaire de Paluel. 71 pompiers mobilisés

Un incendie s’est déclaré à la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime), dans la nuit du jeudi au vendredi 3 juillet 2015, dans une salle des machines. Ce que nous savons.

Mise à jour : 03/07/2015 à 18:33 par La Rédaction

Le jeudi 2 juillet 2015, à 22h30, un départ de feu s’est produit sur l’unité de production n°2 de la centrale de Paluel (Seine-Maritime). (Illustration : EDF)
Le jeudi 2 juillet 2015, à 22h30, un départ de feu s’est produit sur l’unité de production n°2 de la centrale de Paluel (Seine-Maritime). (Illustration : EDF)

Les sapeurs-pompiers (nombreux) de Seine-Maritime sont intervenus vers 22h30. Un incendie est survenu dans la nuit du jeudi au vendredi 3 juillet 2015 à la centrale nucléaire de Paluel, dans la salle des machines d’une des unités de production du site, à l’arrêt, partie non nucléaire des installations. Il n’y aurait pas de « risque lié à de la radioactivité ».
Ce feu s’est déclaré sur l’unité de production numéro 2. Il a été maîtrisé par les pompiers vendredi 3 juillet, à 4h45, a annoncé la centrale dans un communiqué.

71 sapeurs-pompiers mobilisés pour un incendie de métal (titane)

71 sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour maîtriser cet incendie de métal « qui a demandé une expertise spécifique », indique la centrale. Ils restaient sur place pour assurer la surveillance, vendredi matin. Le feu a touché un condenseur, matériel dont la fonction est de condenser la vapeur qui sort de la turbine. Son rôle est de refroidir la vapeur. Le départ de feu aurait pour origine les travaux en cours sur ce condenseur et est resté limité à cette partie de l’installation, précise encore le communiqué de la centrale.
Dès l’alerte, l’ensemble du personnel présent a été évacué. L’Autorité de sûreté nucléaire, la préfecture, la Commission locale d’information nucléaire (CLIN) et les maires des communes avoisinantes ont été informés de l’incendie.
La centrale nucléaire de Paluel, située entre Le Havre et Dieppe, est composée de quatre unités de production de 1300 MGW chacune, les trois autres fonctionnant normalement.

Ce que disent les deux communiqués de la centrale nucléaire de Paluel :

Le premier communiqué. « Le jeudi 2 juillet 2015, à 22h30, un départ de feu s’est produit sur l’unité de production n°2 de la centrale de Paluel, en arrêt programmé pour maintenance. Ce départ de feu est localisé en salle des machines dans la partie non nucléaire des installations. Les pompiers sont sur place et luttent contre l’incendie localisé à l’intérieur du condenseur*. Le personnel présent dans la salle des machines a été évacué ainsi que, à titre préventif, celui présent dans les bâtiments adjacents. Il n’y a pas de blessé. Conformément à nos procédures, l’Autorité de sûreté nucléaire, la préfecture de Seine-Maritime, la CLIN (Commission locale d’information nucléaire) et les maires de proximité ont été informés. »

Le second communiqué. « Le vendredi 3 juillet 2015, à 4h45, les pompiers ont maitrisé l’incendie qui avait débuté jeudi 2 juillet à 22h30, sur l’unité de production n°2 de la centrale de Paluel, dans la salle des machines, partie non nucléaire des installations. 71 pompiers ont été mobilisés pour maîtriser un feu de métal (titane) qui a demandé une expertise spécifique. Ils restent sur place pour assurer la surveillance. Dans le cadre de l’arrêt programmé en cours de l’unité de production n°2, le condenseur* fait l’objet d’une rénovation complète, consistant à remplacer tous les tubes en titane qui le composent. Le départ de feu aurait pour origine les travaux en cours sur ce condenseur et est resté limité à cette partie de l’installation. ».

* Le condenseur, sa fonction est de condenser la vapeur sortant de la turbine, via un appareil composé de milliers de tubes dans lesquels circule de l’eau froide prélevée dans la Manche.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.