Penly Seine-Maritime. Exercice à la centrale nucléaire de Penly, pour sensibiliser les habitants

Un exercice de prévention aux risques nucléaires se déroulera le mardi 13 octobre 2015 à la centrale de Penly, près de Dieppe, en Seine-Maritime, pour sensibiliser les habitants.

Mise à jour : 07/10/2015 à 11:04 par Alice Labrousse

L'exercice de prévention aux risques nucléaires se déroulera le 13 octobre de 7h30 à 11h.
L'exercice de prévention aux risques nucléaires se déroulera le 13 octobre 2015, de 7h30 à 11h.

C’est pour tester les dispositifs d’alerte que la préfecture de Seine-Maritime et le Centre nucléaire de production d’électricité (CNPE) organiseront un exercice de prévention à la centrale nucléaire de Penly, près de Dieppe, le mardi 13 octobre 2015, de 7h30 à 17h. Dans un communiqué, les autorités expliquent qu’un scénario est prévu et que les habitants seront amenés à s’impliquer, s’ils le souhaitent en effectuant les gestes de première nécessité chez eux. Dans la ville, aucun exercice ne sera imposé aux habitants.

« Dans l’hypothèse d’un accident nucléaire »

Cet exercice, à dominante sûreté nucléaire et sécurité civile, a pour objectif de tester le dispositif d’alerte qui serait déployé par le préfet de la Seine-Maritime et EDF afin d’assurer la protection de la population dans l’hypothèse d’un accident nucléaire », annonce la préfecture.

Les habitants seront prévenus par téléphone du début de l’exercice. Les écoles n’y participeront pas. Les consignes de sécurité en cas d’incident sont de rentrer chez soi pour se calfeutrer, fermer portes, fenêtres et systèmes de ventilation si nécessaire, poser des bandes adhésives et du tissu. Il ne faut utiliser le téléphone qu’en cas d’urgence et éviter les déplacements.

Des pastilles d’iode

Dans les cas de risques avérés, l’État organise une distribution de pastilles d’iode (aussi disponibles en pharmacie). Une prise préventive d’un comprimé d’iode non radioactif permet de saturer la glande thyroïde qui n’est plus capable de fixer l’iode radioactif inhalé ou ingéré lors de la contamination. L’iode radioactif est ainsi éliminé dans les urines, protégeant ainsi de l’apparition d’un cancer de la thyroïde.
Depuis 1996, l’État met à disposition des familles une boîte de dix comprimés par foyer aux habitants des communes situées dans un rayon de 10 km autour d’une centrale. Il est aussi recommandé de se procurer des brochures d’informations éditées par la préfecture et par la centrale.
Toutes les consignes de sécurité seront données par les autorités. L’exercice durera de 7h30 à 17h entre les communes de Saint-Martin-en-campagne et Penly. Cela permettra aux habitants les plus proches un rappel des premières règles de sécurité.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.