Rouen Rouen. Semaine de 4,5 jours en primaire : le ton monte

La réforme des rythmes scolaires doit entrer en vigueur à la rentrée 2013, à Rouen. Elle prévoit le retour à la semaine de 4,5 jours en primaire. Pas du goût de tous les parents.

Mise à jour : 23/01/2013 à 16:17 par Briac Trébert

La tension monte autour de la semaine de 4,5 jours à l'école. (Photo : Catherine Dente)
La tension monte autour de la semaine de 4,5 jours à l'école. (Photo d'illustration : Catherine Dente)
Le débat avait été lancé sur 76actu, début janvier (notre article et vos nombreuses réactions, ici). Le ton monte d’un cran, mercredi 23 février. Le retour de la semaine de 4,5 jours fait des vagues. Le décret, qui doit être publié vendredi 25 janvier au Journal officiel, provoque une levée de boucliers. Pour la CGT Éduc’Action 76, « cette future réorganisation du temps scolaire n’est pas acceptable ».

Selon le syndicat, « cette réforme dégradera non seulement profondément les conditions de travail des personnels dans les écoles, mais n’apportera pas de réelles réponses aux élèves permettant d’améliorer leurs conditions d’étude. »

Interrogé par 76actu, mercredi 23 janvier, le maire PS de Rouen, Yvon Robert, confirme, de son côté, que la Ville de Rouen mettra en place cette mesure dès la rentrée 2013, « et qu’il soutient totalement la réforme ».

Une manifestation à Rouen, jeudi 31 janvier

Mais, « comment prétendre modifier le rythme de vie des élèves sans avoir une réflexion sur celui des parents, soumis de plus en plus à la précarisation de leurs conditions d’existence et de travail ? L’absence de la coupure du mercredi risque par ailleurs de réduire l’espace dédié aux activités de loisirs éducatifs, aux activités sportives et culturelles non scolaires », argumente CGT Éduc’Action 76.

Le syndicat appelle ainsi l’ensemble des personnels à faire grève le jeudi 31 janvier, et « à manifester massivement », à 10h30, Cours Clémenceau, à Rouen. Et une nouvelle journée de grève est déjà programmée dans la semaine du 4 au 8 février…
Si la Ville de Rouen a déjà tranché, les communes ont jusqu’au mois de mars pour demander le report de la réforme en 2014. Selon le maire, les enfants devront donc, dès septembre, à Rouen, retourner à l’école, vraisemblablement le mercredi (le samedi étant également possible).
Les lundis, mardis, jeudis et vendredis seront raccourcis de 45 minutes, sans sortie avant 16h30, avec la mise en place d’activités périscolaires. Mais les enseignants doutent que ce nouveau temps libre soit bien rempli.

« Il y a un manque cruel d’animateurs formés et de locaux adaptés pour un périscolaire de qualité », estime notamment le SNUipp-FSU.
  • Et vous, qu’en pensez-vous ?