Les Authieux-sur-le-Port-Saint-Ouen Rouen. Du porno à l'école : vos nombreuses réactions

Des élèves d’une école maternelle des Authieux-sur-le-Port-Saint-Ouen, au sud de Rouen, ont vu quelques minutes d’un film porno, à l’école, vendredi 11 janvier. Vos réactions.

Dernière mise à jour : 17/01/2013 à 17:54

Les faits se seraient déroulés sur le temps de la récréation du matin. (Illustration : Fotolia)
Les faits se seraient déroulés sur le temps de la récréation du matin. (Illustration : Fotolia)

Les faits. Le rectorat de l’académie de Rouen parle d’un « accident extrêmement regrettable ». Quelques minutes d’un film X ont été diffusées « par erreur » à des écoliers (une quarantaine) de maternelle – de 3 à 5 ans – dans l’école de Authieux-Port-Saint-Ouen, une commune d’un millier d’habitants, au sud de Rouen, vendredi 11 janvier.
Les faits se seraient déroulés sur le temps de la récréation du matin. « L’enseignante, qui était en charge de surveiller les élèves, a souhaité diffuser un dessin animé (Ndlr : un épisode de “Oui-Oui”) à la télévision pendant ce temps de pause », précise le rectorat dans un communiqué.

« Elle s’est emparé d’un DVD gravé (Ndlr : qui aurait été confié par un parent d’élèves), puis a lancé la lecture (…) ». S’absentant pour répondre au téléphone, elle a constaté à son retour qu’un film à caractère pornographique était à l’écran.

Une enquête administrative ouverte

Les enfants sont restés seuls à visionner ces images durant quelques minutes. « Mon fils de 5 ans ne voulait plus aller à l’école, il pleurait, il n’a pas compris à quoi correspondaient ces images… », a notamment témoigné une mère de famille.
Le rectorat et la direction académique des services de l’Éducation nationale de la Seine-Maritime procèdent actuellement à une enquête administrative. Plusieurs parents d’élèves ont alerté le maire de la commune (notre article) que des élèves avaient posé des questions sur ce qu’ils avaient vu.

Une cellule psychologique a été mise en place, jeudi 17 janvier,

regardez ce reportage de France 3 Haute-Normandie :

 

Vos réactions, sur 76 actu

Vous avez été très nombreux à réagir sur notre site internet et notre page Facebook :
Perrine : « Elle aurait quand même pu regarder la vidéo avant ! C’est choquant, même si c’est un accident » (…) « Elle est sortie de la classe, c’est interdit, surtout pour répondre au téléphone. Ce sont des fautes professionnelles … », poursuit Romain.
Naïra
: « Elle aurait pu vérifier le téléchargement avant de le diffuser ! Et c’est un peu moyen de laisser des enfants seuls pour aller répondre au téléphone ! J’espère que le téléchargement était légal en plus ! Ceci dit, ce n’était à priori pas légal car pour diffuser en classe un support multimédia, il faut en avoir acheté la licence, à moins que la loi ait changé depuis que j’ai quitté mon poste d’enseignante-documentaliste… »
Laurence : « ll est interdit de laisser les enfants sans surveillance, c’est une faute grave. Après, le film… l’erreur est humaine.

Mélanie : « On sait tous que des films x se cachent sous les noms de dessins animés, elle aurait dû vérifier ! Par contre, en ce qui concerne le téléphone, on ne sait pas si elle a répondu à son portable personnel par contre ? Elle était peut-être chargée de répondre au téléphone de l’école en cas d’absence de la secrétaire! »

Coco : « Je trouve hallucinant de coller des élèves de maternelle devant un écran pour un dessin animé, est-ce pédagogique ? »

« Il n’y a pas de secrétaire pour répondre au téléphone »

« Lorsqu’il pleut ou qu’il fait trop froid, les enseignants des classes maternelles peuvent faire le choix de ne pas sortir les élèves en récréation, et les emmener dans la bibliothèque, où ils peuvent regarder des albums, écouter des histoires ou visionner un dessin animé ou un documentaire, sur ce temps de pause afin de sortir de la classe et de ses activités pédagogiques ! Il arrive aussi que certains parents proposent un DVD qu’ils ont eux-mêmes gravé de leur propre initiative, suite à des activités en classe, ou un thème étudié.
D’autre part, les directrices et directeurs des écoles maternelles et élémentaires n’ont pas de secrétaire pour répondre au téléphone ! Certes, cette enseignante a commis des erreurs ( qui n’en fait pas ?!), mais elle doit suffisamment culpabiliser à l’heure actuelle en attendant la décision de la sanction, donc inutile de l’accabler et de critiquer les enseignants ! Les inscriptions aux concours viennent d’ouvrir, et pourtant personne ne se précipite ? À méditer », met en avant Sandrine.

Zemrani : « Ce n’est pas la fin du monde, c’est une erreur ! La maitresse a appelé les parents pour s’excuser, c’est un être humain ! » Seboulle : « Cela est regrettable, mais les enfants n’ont pas vu un film sur le cannibalisme non plus, ils vont vite oublier »…

  • L’avis d’une pédopsychiatre, sur le site internet du Parisien :
Les Authieux-sur-le-Port-Saint-Ouen, 76
Briac Trébert
Rédacteur en chef de Normandie-actu
  1. dugenou
    19 nov 2014 22:33
    C'est beau tous ces commentaires de gens parfaits et irréprochables. Je ne suis pas enseignant' ni même fonctionnaire, mais la violence des propos me sidère! Cette femme n'a rien fait et la voila traitée comme une criminelle. Quel monde de fous!
  2. françoise
    21 jan 2013 19:40
    ce qui me choque avant tout c'est une institutrice pour surveiller 40 enfants ,
    est ce légal ?
    ensuite passer un film piraté , est ce légal ? non ! même si il a été offert , il a été piraté !
    mais bon , dans les campagnes il se passe tellement de choses dans les écoles ,
    j'en ai fait les frais pour avoir dénoncé des faits sur des pratiques envers des enfants ,
    cela durait depuis plus de 20 ans , et l'institutrice est toujours en poste !
    je suis allée voir l'inspecteur , il m'a menacé de propos diffamants , j'ai insisté ,
    il m'a dit : je suis en retraite bientôt , vous comprenez ....
    il n'y a pas assez de controles dans les écoles communales , les instituteurs sont
    souvent " livrés à eux même ", je veux dire ils font ce qu'ils veulent bien souvent !
    j'aimerai que l'état se penche sur le niveau des élèves venant de communes rurales et villes,
    je participe depuis de nombreuses années aux conseils de classe et je vois la différence
    de niveau surtout en 6 ème
    il me semble pourtant plus aisé de faire cours à 20 gamins de classe rurale qu'à 30 gamins en banlieue !!!!!!
  3. Paul
    21 jan 2013 13:45
    2 heures de travail par jour et il faut encore des pauses ? la pauvre...
    en tout cas je dis magistral ! enfourner un CD illégal en plein cour pour s'en aller pénard (soit disant un coup de fil, mais oui, mais oui...) et en réalité montrer un film X, c'est impressionnant !

    sachant qu'un épisode de oui oui est de 10 minutes, oui quelques minutes pour des gamins de 5 ans de regarder de l'action en gros plan... non il ne sont pas choqués...

    on ne peut parler d'erreur humaine mais de faute, c'est indéfendable !

    mais bon, l'UNSA va s'occuper de ça et le pouvoir est du même côté...
  4. maya
    21 jan 2013 10:24
    En tant que parent, c'est auprès de la police que j'aurais
    déposé plainte, il y a d'autres éléments à prendre en compte
  5. sandrine
    20 jan 2013 23:58
    la maitresse d'école maternelle aurait dut vérifier le contenu du cd avant,même si elle était sur de ce qu'il y avait dedans,car des fois il peuvent y avoir des erreurs.la preuve,elle met un film x et en plus elle ne reste pas avec,c'est inamissible de la part d'une enseignante,j’espère qu'elle vas éte sanctionné ,on ne peut laisser cela impuni,sa aurait été moi parents a qui on n'aurait fait cela,j'aurai porté plainte et demandé une sanction au prés de l'inspection académique pour quelle soit virée.
  6. maya
    18 jan 2013 20:10
    Entièrement d'accord avec Pheldar, il est interdit de laisser
    les enfants seuls et les CD téléchargés doivent être vérifiés
    avant diffusion

    Les enfants ont été choqués, certains n'en parleront pas puisqu'il
    s'agit de la maîtresse !

    Je trouve scandaleux que cette affaire soit prise à la légère par
    certains ! Il s'agit de jeunes enfants, l'enseignante en avait la
    la pleine responsabilité et les a laisser en danger pour un
    appel téléphonique !

    Cette enseignante mérite vraiment une sanction, en tant que
    parent j'aurais déposer une plainte
  7. Bernard ASSELIN
    18 jan 2013 11:42
    Comme il est facile d'accabler cette enseignante par une meute de bobos intransigeants, des "Yakas" et "Yfaucon", des critiqueurs aux jugements superficiels et toujours sévères, comme si chacun d'eux était parfait et perpétuellement incapable de la moindre erreur !

    Vous me donnez la nausée à force de blâmer sans savoir vraiment et surtout sans démontrer ce que vous êtes capables de faire, vous, de bien.
    C'est toujours facile de condamner les autres en restant prudemment passif, en retrait de tout. Qui parmi vous serait capable d'exercer le métier de cette prof, dans les mêmes conditions et sans péter les plombs ? Et en plus de son boulot, elle doit répondre au téléphone qui sonne sans relâche, faute de personnel, et par respect de la personne qui appelle. Si vous aviez vous-même appelé et que personne ne décroche, vous auriez remis une couche de venin en bêlant que "personne ne répond dans cette foutue école" !

    Mais enfin, est-ce aussi dramatique ? N'avez-vous jamais entendu les conversations des enfants entre eux ? Ils ne sont pas aussi innocents que vous le prétendez. Cette histoire est regrettable, certes, mais de là à lapider cette Institutrice comme vous le faites, c'est votre attitude que je trouve scandaleuse et qui me donne envie de vômir.
  8. remy
    18 jan 2013 11:41
    je suis tout a fait d'accord avec mr Asselin l'erreur est humaine et je ne pense pas que les enfants sont perturbés.
  9. Bernard ASSELIN
    18 jan 2013 11:26
    Comme il est facile d'accabler cette enseignante par une meute de bobos intransigeants, des "Yakas" et "Yfaucon", des critiqueurs aux jugementx faciles et toujours sévères, comme si chacun d'eux était parfait et perpétuellement incapable de la moindre erreur !

    Vous me donnez la nausée à force de blâmer sans savoir vraiment et surtout sans démontrer ce que vous êtes capables de faire, vous, de bien.
    C'est toujours facile de condamner les autres en restant prudemment passif, en retrait de tout. Qui parmi vous serait capable d'exercer le métier de cette prof, dans les mêmes conditions et sans péter les plombs ? Et en plus de son boulot, elle doit répondre au téléphone qui sonne sans relâche, faute de personnel, et par respect de la personne qui appelle. Si vous aviez vous-même appelé et que personne ne décroche, vous auriez remis une couche de venin en bêlant que "personne ne répond dans cette foutue école" !

    Mais enfin, est-ce aussi dramatique ? N'avez-vous jamais entendu les conversations des enfants entre eux ? Ils ne sont pas aussi innocents que vous le prétendez. Cette histoire est regrettable, certes, mais de là à lapider cette Institutrice comme vous le faites, c'est votre attitude que je trouve scandaleuse et qui me donne envie de vômir.
  10. Le Major
    18 jan 2013 09:53
    Entre le titre général de cet incident dans la presse "Un film X diffusé par erreur" et le votre "Du porno à l'école" vous avez dû, en cours de route, oublier un peu de votre déontologie journalistique.
  11. Donatien76
    18 jan 2013 08:47
    Tiens je pensais que les professeurs des écoles travaillaient 35h par semaine (mais seulement 35 semaines par an...) et donc que tous les "cours" étaient préparés: un DVD diffusé est nécessairement visionné intégralement avant.
    Tiens je pensais que les professeurs des écoles ne pouvaient jamais prendre le risque de laisser une classe (plus encore en maternelle) sans y être pendant 1 seule minute...
    Tiens je me souviens que c'est au siècle dernier qu'a été inventé et généralisé l'utilisation du combiné mobile pour les lignes fixes de téléphone...
    Tiens je me souviens que c'est au début de ce siècle que le téléphone portable a remplacé le téléphone fixe...
  12. brindie
    17 jan 2013 19:38
    il ne faut pas accabler cette instite le personnel manque cruellement dans les établissements quand a celui qui a donner le dvd pas bien malin
  13. emilie
    17 jan 2013 18:42
    Je rejoinds l'opinion de Zemrani..il y a des choses plus graves...et tout le monde a le droit de faire une boulette comme nous, les parents. il faudrait pas oublier que ce dvd a été fourni par un parent d'élève!! donc laissons l'histoire suivre son cours au lieu d'incriminer une maitresse qui a voulu mettre un dessin animé lors d'une récréation....eh oui, pendant la récréation, on se detend, il n'y a donc pas de travaux pedagogiques...
  14. Maman
    17 jan 2013 16:11
    Certes cet incident est très regrettable pour les enfants mais après une journée de recul sur l'information, je défie chaque critiquant d'être adulte parfait dans son travail, ne regardant jamais sa messagerie perso, ses SMS ou tout ce qui n'est pas prévu dans vos fonctions et chaque parent de s'être toujours montré irréprochable quant a la surveillance de leurs têtes blondes.
    Nul n'est parfait... Je plains cette instit qui doit a cette heure se sentir déjà assez coupable comme ça.
    Même s'il paraît inconcevable que nos enfants aient a faire à ce genre de situation, il me semble également très peu humain de ne pas offrir notre pardon et notre compréhension à cette femme qui finalement est comme nous tous : un être imparfait
    Je suis plus choquée de voir que l'éducation nationale laisse sévir certains enseignants maltraitants face a certains enfants... Je préfère pour ma part l'erreur d'un jour pour mes enfant que les erreurs au quotidien.
    Un peu de souplesse d'esprit serait certainement la bienvenue dans cette affaire.
  15. Redondo
    17 jan 2013 16:06
    « On sait tous que des films x se cachent sous les noms de dessins animés, elle aurait dû vérifier ! Elle en sait des choses Mélanie...
  16. soyouz
    17 jan 2013 14:24
    J'vous laisse, faut que j'aille télécharger des oui-oui... a+
  17. pheldar
    17 jan 2013 12:52
    Enfant de directrice de maternelle, je peux vous dire:

    - que toute diffusion doit être légale (1ère faute)

    - qu'il est interdit de laisser les enfants seuls (il y a des collègues ou des aides pour les surveiller: 2ème faute)

    - qu'il faut préparer ses séances (même les périodes de repos), et que par conséquent, on visionne tout contenu avant de le diffuser (3ème faute).

    Ca fait beaucoup de fautes.

    Je ne comprends pas les personnes qui soutiennent mordicus cette enseignante; même si, par ailleurs, elle fait du bon travail, elle mérite une sanction.

    Quant au concours ouvert de professeur des écoles, beaucoup de présents, peu de reçus.... contrairement à ce que prétend Sandrine.
  18. Christophe
    17 jan 2013 11:53
    Même si effectivement c'est un " incident regrettable", ça y est les chiens sont lâchés...Qui d'y aller de son ' c'est une faute porfessionnelle de répondre au téléphone, qui de je ne sais quoi
    Cette dame est directrice je crois
    Elle a à répondre au téléphone dans ses attributions
    J'imagine que cette personne n a jamais eu à appeler l'école ou ne l'aura jamais à faire
    Et de dire, il n'y a jamais personne qui réponde ....

    Les garderies ne sont plus ce qu'elles étaient !