Villeurbanne Règlements de comptes. Deux frères abattus à Villeurbanne, un blessé grave à Marseille

Deux hommes ont été tués en pleine rue, dimanche 7 février 2016, à Villeurbanne, près de Lyon (Rhône). Au même moment, un jeune homme était visé à la kalachnikov à Marseille.

Mise à jour : 08/02/2016 à 09:27 par La Rédaction

Illustration de l'article : Rhône: deux hommes abattus en pleine rue à Villeurbanne
Des policiers sur le site d'une fusillade meurtrière en pleine rue à Villeurbanne, dans le Rhône, dimanche 7 février 2016 ( ©AFP/JEAN-PHILIPPE KSIAZEK )

Deux hommes ont été abattus par une rafale d’arme automatique en pleine rue, dimanche 7 février 2016, en fin d’après-midi à Villeurbanne, près de Lyon (Rhône), dans un probable règlement de comptes. Cette piste est privilégiée par les enquêteurs au vu du mode opératoire utilisé. Le parquet de Lyon a ouvert une enquête pour « meurtre en bande organisée et association de malfaiteurs », confiée à la police judiciaire.

Une arme de type fusil d’assaut, une voiture brûlée…

Selon les premiers éléments recueillis par les enquêteurs, une voiture aurait approché les victimes et un passager encagoulé en serait sorti pour faire feu avec une arme de type fusil d’assaut sur les deux hommes. Une voiture a été retrouvée brûlée à environ 500 mètres des lieux, qui pourrait avoir été utilisée par les agresseurs avant d’être incendiée dans le but de faire disparaître toute trace de leur passage, comme cela se produit fréquemment lors des règlements de comptes. Un homme a été interpellé à proximité de la voiture brûlée et placé en garde à vue, sans qu’un lien puisse être formellement établi avec les faits à ce stade de l’enquête.

> Lire aussi. Deux hommes âgés d’une vingtaine d’années ont été tués, alors qu’ils dînaient dans une voiture sur le parking d’un fast food de Marseille (Bouches-du-Rhône), jeudi 4 février 2016.

Deux frères originaires du quartier

Les victimes sont deux frères originaires du quartier, dont l’âge et le profil n’ont pas encore été précisés. Selon une source proche de l’enquête, ils seraient connus de la justice. Les faits se sont produits dans le quartier des Buers, « un quartier très populaire réputé sensible », selon Didier Vullierme, adjoint au maire (PS) à la Sécurité. Le quartier a été bouclé, et, vers 21h, des habitants étaient encore regroupés à proximité du cordon de policiers qui barrait la rue, à bonne distance de la scène de crime, selon un photographe de l’AFP. Villeurbanne, commune limitrophe de Lyon, a déjà connu des règlements de comptes dans un passé récent. En décembre 2014, une rafale d’arme automatique avait fait un mort et deux blessés dans un bar de la ville. En juillet de la même année, un homme d’une quarantaine d’années, connu de la justice, avait été mortellement blessé par balle en pleine rue, lors d’une rixe avec deux autres personnes qui avaient pris la fuite.

Un jeune homme grièvement blessé par balles à Marseille, également

Un jeune homme a également été « sérieusement blessé » par balles dimanche 7 février 2016, vers 16h, dans une cité du 15e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône). Cet homme, âgé de 20 ans, se trouvait au pied d’un bâtiment de la cité de la Bricarde lorsqu’il a été touché de plusieurs balles, a indiqué la vice-procureure Catherine Alexandre. Sérieusement blessée, la victime a été hospitalisée. Ce jeune homme n’est connu de la justice que pour une affaire de vol et ne ferait pas partie d’un gang. Selon une source proche de l’enquête, trois hommes auraient participé à cette agression et auraient pris la fuite dans un véhicule volé qui a été retrouvé incendié. Une kalachnikov et un fusil-mitrailleur ont été utilisés par les auteurs des coups de feu, mais à ce stade de l’enquête, leur mobile n’était pas connu et les policiers jugeaient prématuré de parler d’un règlement de compte.

Source : © 2016 AFP

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.