Alençon Rallycross. Laurent Chartrain, pilote de l'Orne, champion de France

Laurent Chartrain, originaire d'Alençon (Orne), a remporté son troisième titre de champion de France de rallycross, catégorie Super 1 600, dimanche 11 octobre 2015, à Dreux.

Mise à jour : 12/10/2015 à 13:38 par Arnaud Truchet

Laurent Chartrain est devenu champion de France de Rallycross pour la troisième fois, dimanche 11 octobre 2015, au volant de sa Citroën C2 (Photo : Orne hebdo)
Laurent Chartrain est devenu champion de France de rallycross pour la troisième fois, dimanche 11 octobre 2015, au volant de sa Citroën C2. (Photo : Orne hebdo)

Au bout du suspense. Laurent Chartrain est parvenu à décrocher le titre de champion de France de rallycross, dimanche 11 octobre 2015, à Dreux (Eure-et-Loir). Mais cela n’a pas été simple pour le pilote, vivant à Vingt-Hanaps, tout près d’Alençon (Orne).

La saison : « agitée jusqu’au bout »

Si les manches qualificatives du samedi se sont bien déroulées (trois victoires en quatre manches), la journée de dimanche a été compliquée pour le leader du championnat. Dans la demi-finale, Laurent Chartrain a crevé et a dû effectuer deux tours « à plat » pour accrocher une place en finale. Il décrochera une troisième place suffisante pour être sacré champion de France de la catégorie Super 1600. Un titre qu’il attendait depuis son dernier sacre, en 2012.

Pour être champion, il ne fallait pas terminer au-delà de la quatrième place. Je fais troisième. Ça se termine bien, on est heureux. Jusqu’au bout, la saison a été agitée », a confié Laurent Chartrain à nos confrères de L’Orne hebdo.

La saison prochaine en Super Cars ?

Son principal concurrent, le jeune Maximilien Eveno, a remporté la finale de cette ultime épreuve et termine deuxième du championnat, à seulement quatre petits points de Laurent Chartrain. L’avenir, Laurent Chartrain le rêve désormais dans la catégorie reine : les Super Cars. « On y pense, ça dépendra du budget. On va se bouger pour cela », annonce le pilote, qui n’est pas professionnel.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.