Prix de l’immobilier en Seine-Maritime : la baisse ?

D’après les données recueillies par les notaires, les prix de vente de l’immobilier ont baissé (un peu) en Seine-Maritime sur la période du 1er janvier au 31 décembre 2012. Détails

Dernière mise à jour : 13/04/2013 à 13:29

Pour les appartements anciens, la baisse serait de 2,5 % à Rouen et de 0,7 % au Havre, sur l'année 2012.
Pour les appartements anciens, la baisse serait de 2,5 % à Rouen et de 0,7 % au Havre, sur l'année 2012.

Les prix de l’immobilier à la mise en vente ont présenté un léger recul en Seine-Maritime entre le 1er et le 31 décembre 2012, d’après le Conseil régional des notaires de Rouen. Le prix médian du m2 (3 060 euros pour un appartement neuf) baisse de 1,9% en Seine-Maritime, sur l’année 2012. Il avait augmenté de 56,6 %, ces dix dernières années ! 
Dans l’ancien (2 000 euros/m2), une légère hausse (0,3 %) a été constatée, toujours selon les données Perval, des notaires. Sur dix ans, le prix au m2 dans les appartements anciens a grimpé de 94,8% ! Une tendance baissière toucherait également les maisons anciennes : – 1,9 % sur un an en Seine-Maritime.

Une vraie baisse en 2013 ?

Après deux années soutenues en termes de ventes, les notaires constatent sur l’année 2012 une baisse du nombre des transactions, et un début de réajustement des prix. Le secteur de Rouen reste néanmoins toujours prisé. Le prix des maisons y est en hausse (+8,9%, quand même !) au dernier trimestre 2012, par exemple.
En moyenne, sur la ville de Rouen, les prix dans les appartements anciens seraient en baisse de 2,5% (2 320 euros/m2). La baisse serait de 0,7 % au Havre (1940 euros/m2) , mais la tendance baissière y est plus sensible ces derniers mois. Mais les prix augmentent toujours un peu dans les agglomérations….
Autre constat, le marché de la résidence secondaire, qui chute, avec des prix de ventes sur un an de -17,8% au Tréport, ou -10% à Dieppe, par exemple.

  • Le président du directoire de SeLoger.com, Roland Tripard, admet, de son côté, que les prix s’ajustent pour la première fois à la baisse dans certaines villes de France et table sur un repli des prix « contenu et lent », de l’ordre de 5 à 10% sur l’année 2013 (lire ici).
Briac Trébert
Rédacteur en chef de Normandie-actu