Maromme Près de Rouen, un trentenaire agresse une fillette de 10 ans, pour lui voler son vélo !

Un homme de 31 ans a violemment bousculé une fillette de 10 ans, mardi 12 mai 2015, dans l'agglomération de Rouen (Seine-Maritime). Il voulait lui voler son vélo. Elle a résisté.

Mise à jour : 13/05/2015 à 12:48 par Isabelle Villy

La brigade canine a interpellé un homme près de Rouen (Seine-Maritime), le 12 mai 2015 : il venait d'agresser une fillette pour lui voler son vélo (Illustration Fotolia/Paty Wingrove)
La brigade canine a interpellé un homme près de Rouen (Seine-Maritime), le mardi 12 mai 2015 : il venait d'agresser une fillette pour lui voler son vélo. (Illustration : Fotolia/Paty Wingrove)

Il était près de 18h30, mardi 12 mai 2015, rue Jean Effel, à Maromme, dans l’agglomération de Rouen (Seine-Maritime), lorsqu’un homme a surgi devant une fillette de 10 ans, qui faisait du vélo avec une amie. L’homme l’aurait alors « bousculée, violemment », indique une source judiciaire à Normandie-actu, pour la faire chuter… afin de lui dérober son vélo. Mais la petite fille a résisté… et son agresseur a pris la fuite.

Le nez et la bouche en sang

La maman de la fillette a aussitôt alerté les secours : les sapeurs-pompiers et la brigade canine se sont rendus sur place. La petite victime avait le nez et la bouche en sang : les pompiers lui ont prodigué les premiers soins, tandis qu’elle donnait aux policiers une description de son agresseur.
Ce dernier sera repéré, peu de temps après, rue des Martyrs de la Résistance. La petite victime a pu discrètement identifier l’homme comme étant son agresseur, puis elle a été transportée au CHU de Rouen.
Les policiers l’ont interpellé : âgé de 31 ans et domicilié à Maromme, il a été placé en garde à vue. La maman de la jeune adolescente a indiqué qu’elle souhaitait porter plainte. Les policiers du quart judiciaire ont été chargés de l’enquête.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.