La Ferté-Macé Pour sensibiliser au handicap, un périple en fauteuil roulant en Normandie

Une habitante de Normandie se lancera, en mai 2017, dans un périple en fauteuil roulant sur les routes de la région, pour sensibiliser le grand public au handicap.

Mise à jour : 20/03/2017 à 08:41 par Gwendoline Kervella

Pour sensibiliser le grand public à la situation de handicap, une Normande se lance dans un périple en fauteuil roulant. (Illustration ©stevepb/Pixabay)
Pour sensibiliser le grand public à la situation de handicap, une Normande se lance dans un périple en fauteuil roulant. (Illustration ©stevepb/Pixabay)

Pour sensibiliser le grand public au handicap, une habitante de La Ferté-Macé (Orne) veut se lancer dans un périple en fauteuil roulant. Le Publicateur Libre l’a rencontrée. Explications.

Sensibiliser au handicap

En mai, Anik Horvais se lancera dans son curieux voyage. En fauteuil roulant, pendant cinq jours, elle ira de commune en commune, autour de La Ferté-Macé. Son objectif : « Sensibiliser le grand public sur les conditions de vie au quotidien des personnes à mobilité réduite ».

> LIRE AUSSI : De Rome à Caen, la longue marche d’un étudiant normand pour les enfants malades

Il s’agit de faire connaitre des vies compliquées et pénalisantes de ces personnes afin d’avancer ensemble vers un avenir meilleur.

Recherche hébergements

Elle invite toutes les personnes qui le souhaitent à l’accompagner à pied, en vélo, en roller, sur un bout de chemin. Elle cherche aussi des habitants pour l’héberger aux étapes. « L’idéal est une maison de plain-pied. »

« Je sais de quoi je parle »

Elle-même en situation de handicap, Anik a beaucoup réfléchi à la situation :

J’ai rencontré des personnes, des obstacles, j’ai constaté… Un cheminement de plus de trois ans duquel j’ai pu tirer un compte rendu. Je sais aujourd’hui de quoi je parle, et c’est pourquoi je veux le faire partager pour sensibiliser sur ce problème.

Infos pratiques :
Départ de La Ferté-Macé le mardi 23 mai 2017
Contact : 06 12 06 62 48

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.