Caen [Portrait] De la Normandie aux Antilles en voilier, leur rêve d'enfant réalisé

Parti le 1er septembre 2014 du port de Caen, un jeune couple a parcouru les îles de l'Atlantique pendant près d'un an, en voilier. Un « rêve d'enfant réalisé », pour le capitaine.

Mise à jour : 01/08/2015 à 13:13 par Lou Benoist

(©LouBenoist)
Pier Launay, 27 ans, a entrepris un voyage dans l'océan Atlantique, pendant près d'un an, avec son voilier. Parti le 4 septembre 2014, il est de retour à Caen depuis le 11 juillet 2015. (© Lou Benoist)

Une force tranquille sur son bateau, Pier Launay, originaire de Bénouville, près de Caen (Calvados), revient tout juste d’un agréable périple. En septembre 2014, avec sa compagne photographe Audrey Dochler, il décide de réaliser son rêve d’enfant : traverser l’océan Atlantique et profiter de la douceur des îles. Après une année de voyage, le jeune homme de 27 ans est revenu dans le port de Caen, le 11 juillet 2015. Résidant sur son voilier, il a raconté son rêve devenu réalité à Normandie-actu.

(©Audrey Dochler)
« Arrivée aux Açores (après 19 jours de mer) »(©Audrey Dochler)

« C’était un rêve d’enfant »

Pier est d’un calme redoutable. Assis dans le cockpit de son bateau amarré dans le port de Caen, une tasse de thé à la main, le marin ne semble pas perturbé par la pluie de Normandie. « Les mouettes me manquaient…», confie-t-il. Le jeune homme revient d’un an de voyage, pendant lequel, d’îles en îles, il a découvert l’Atlantique : « C’était un rêve d’enfant, et je l’ai réalisé », confie Pier à Normandie-actu. Apaisé, il raconte son aventure : « J’ai mis de l’argent de côté pendant cinq ans et j’ai préparé ce voyage. Après avoir acheté ce bateau et l’avoir équipé, nous sommes partis avec mon amie photographe. J’avais pris 12 mois de congé sans solde, ce qui m’a permis de partir durant tout cette durée ». Avec un budget ne dépassant les 1 500 euros par mois à deux, les deux aventuriers mettent alors le cap sur Gibraltar (Espagne).

 

Pier, montrant l'itinéraire parcouru
(© LB)

S’il y a eu un peu de casse au début, notamment près de Gibraltar, et que nous avons eu peur de devoir tout annuler, nous sommes parvenus à réaliser ce voyage ».

En passant par les îles Canaries, ils traverseront l’Atlantique en 19 jours, au départ des îles du Cap Vert. Ils resteront plusieurs mois dans les Antilles, se nourrissant « le plus possible » de leurs pêches, laissant place à « une vie de mouillage », à la recherche de petits coins de paradis perdus.

 

(©Audrey Dochler)
« Image du Cap vert »(©Audrey Dochler)

16 000 km en quatre mois

« Le but n’était pas de naviguer pendant toute une année. Il s’agissait aussi de découvrir des territoires », explique Pier. Au total, les deux marins ont parcouru plus 16 000 km, soit près de quatre mois de navigation. Si l’eau turquoise des Antilles séduit les deux compagnons de routes, ils mettent finalement le cap vers les Açores, pour entamer le chemin du retour. « Ce n’est pas le chemin habituel pour rentrer vers le continent, car le vent est presque tout le temps contre nous. Pourtant, nous avons également mis 19 jours pour rejoindre ces îles ». Un itinéraire que Pier ne regrettera pas :

Même si l’arrivée sur les îles était un peu périlleuse, avec des creux de plus de 10 mètres, les Açores sont le véritable coup de cœur de ce voyage »
(©Audrey Dochler)
« Photo de notre arrivée en Bretagne (fin du voyage) » (©Audrey Dochler)

Cap vers le Pacifique ?

Son rêve d’enfant réalisé, de retour à Caen, Pier ne semble pas pour autant démoralisé : « nous sommes tous les deux attachés à la Normandie, et nous étions assez contents de revenir finalement. Les saisons nous manquaient ». Pier reprendra son travail en septembre 2015, comme officier dans la marine marchande. Audrey, elle, est déjà repartie sur le terrain, comme photographe, dans le sud de la France. Si ils sont tous deux finalement revenus à la réalité, Pier, lui, semble déjà avoir de nouvelles idées de voyages en tête :

Même si Audrey n’était pas trop d’accord, j’ai mis le bateau en vente. Ce qui ne veut pas dire que je ne veux pas repartir… »

Il serait donc probable que le capitaine du Bellion II ait d’autres projets, plus ambitieux, qui pourrait le conduire dans les eaux transparentes du Pacifique.

 

Le Bellion II, dans le port de Caen (Calvados)
Le Bellion II, dans le port de Caen. (Calvados)

Infos pratiques :
Retrouvez le voyage de Pier et Audrey sur le site web, Souffle d’images

A l'intérieur du Bellion II
A l'intérieur du Bellion II. (© LB)

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.