Caen Polémique. 4 500 euros pour trouver le nom de la future bibliothèque de Caen

À Caen (Calvados), la "BMVR" devrait ouvrir à l'automne 2016. Elle s’appellera "Bibliothèque Alexis de Tocqueville". Un nom qui fait polémique. Il aurait coûté 4 500 euros.

Mise à jour : 02/02/2016 à 09:41 par marjoriejanetaud

©Marjorie Janetaud (Archives)
Encore en travaux, la Bibliothèque Alexis-de-Tocqueville devrait ouvrir ses portes à l'automne 2016, à Caen (Calvados). ©Marjorie Janetaud (Archives)

La Bibliothèque multimédia à vocation régionale (BMVR) de Caen (Calvados) s’appellera Alexis de Tocqueville. Le maire Les Républicains, Joël Bruneau a lâché l’information lundi 1er février 2016, sur France Bleu Normandie. Quelques jours avant, jeudi 28 janvier, Philippe Duron, ancien maire (PS) de Caen et Xavier Le Coutour (PRG) avaient lancé une consultation sur internet pour choisir « ensemble le nom de la bibliothèque à vocation régionale ». Les internautes pouvaient voter pour l’une des 12 propositions ou en faire de nouvelles.

Le Quai des Mots, Marguerite Duras…

Les votants se sont précipités, et, rapidement, “Le Quai des mots” et “Marguerite Duras” étaient en tête jusqu’à l’annonce de Joël Bruneau : la BMVR qui devrait ouvrir ses portes à l’automne 2016 a déjà un nom. Ce sera Alexis de Tocqueville. L’intellectuel normand du XIXe siècle fait d’ailleurs partie des propositions de la consultation, et c’est finalement lui qui caracolait en tête, en soirée, lundi 1er février.
Dans un communiqué plusieurs heures après l’annonce de Joël Bruneau, Caen la Mer confirme ce choix en disant qu’il est «porté par les maires de l’agglomération» et que ce choix sera discuté devant le bureau communautaire du 18 février 2016. Il est aussi question de 4 500 euros…  le coût des propositions :

Il est d’ailleurs intéressant de noter que la proposition qui sera soumise au vote figure parmi celles énoncées par ces trois élus qui ne s’étaient encore jamais exprimés jusqu’à présent sur ce sujet, mais qui, il y a quelques mois, n’avaient pas fait ce choix de consultation du public puisqu’ils avaient missionné pour 4 500 euros un consultant chargé de faire des propositions.

Qui était Alexis de Tocqueville ?

Les élus de la majorité disent avoir choisi Alexis de Tocqueville « car c’est sans doute l’intellectuel dont le parcours renvoie le plus d’échos à ce nouvel espace culturel, littéraire, construit au bord d’un bassin maritime». Dans son livre Maisons célèbres de Normandie, paru chez Orep, l’historien de Caen, Yves Lecouturier, écrit :

Le jeune Alexis grandit dans les différents châteaux de la famille, mais celui de Tocqueville qu’il découvre seulement en 1833 demeure son préféré : c’est d’abord le château de ses ancêtres, situé entre les champs et la mer. Il goûte le charme du Cotentin et décide de s’y installer durablement.

Le philosophe, écrivain, homme politique né en 1805 à Paris a trouvé dans ce château « l’asile de la paix et du bonheur », selon Yves Lecouturier qui reprend des confidences de Tocqueville à son épouse. « C’est le port au milieu de toutes les tempêtes. » Ce Normand d’adoption a notamment été député de la Manche et ministre des Affaires étrangères.

Théoricien du colonialisme, il défend l’abolition de l’esclavage. Ses deux ouvrages les plus connus sont De la démocratie en Amérique et L’Ancien régime et la Révolution », écrit Yves Lecouturier qui confirme que « ses idées libérales connaissent une certaine influence aux États-Unis (…) .

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.