Rouen Opéra de Rouen. Les abonnements pour la saison 2015-2016 sont ouverts

L'Opéra de Rouen Haute-Normandie a présenté sa programmation 2015-2016, à la fois exigeante, éclectique et désireuse de rassembler un large public.

Mise à jour : 29/05/2015 à 20:59 par La Rédaction

Côté opéras, neuf temps forts sont prévus, comme ici
Côté opéras, neuf temps forts sont prévus, comme ici les "Caprices de Marianne". (Photo : Alain Julien)

La saison de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie 2015-2016 battra-t-elle les records de fréquentation de 2014 (105 000 spectateurs) et d’abonnement (+14%) ? La programmation proposée par Frédéric Roels, son directeur général et artistique, est en tout cas prometteuse. La campagne d’abonnements a déjà commencé. Nicolas Mayer-Rossignol, président PS de la Région Haute-Normandie et président de l’Opéra de Rouen, met en avant la « grande qualité et l’excellence du programme » qu’il a lui-même souhaité « populaire, éclectique et pédagogique ».

« Franchissement des frontières »

Intitulé « Ailleurs , ici ! », explique Frédéric Roels, la prochaine saison décline, sous différents angles, le franchissement des frontières. Frontières géographiques traversées par des réfugiés et des curieux, frontières entre le monde de la raison et celui de la folie. Leo Hussain, chef principal de l’Orchestre, sera très présent à la baguette tout au long de la saison. Ce sera sa première année de plein exercice. Il montrera sa propre façon de passer les frontières en convoquant des compositeurs issus de différentes cultures et époques, en frottant la musique à des thématiques qui lui sont extérieures comme le cinéma, Shakespeare ou la mer par exemple. L’année sera riche !

Opéra : neuf temps forts

Premier temps fort au chapitre des opéras (il y en aura neuf) : Lucia di Lammermoor de Donizetti, début octobre. En décembre, les Caprices de Marianne d’Henri Sauguet. En janvier, 6e opéra participatif en famille, Milo et Maya de Matteo Franceschini. Une formule appréciée par les enfants et les enseignants qui a attiré 10 000 spectateurs depuis sa première édition, à Rouen. En février-mars, Don Giovanni de Mozart, dirigé par Leo Hussain en personne. Le chef dirigera par ailleurs, sur le plateau du Théâtre des Arts, sept concerts symphoniques dans lesquels il intégrera quelques compositions contemporaines. Il dirigera aussi le traditionnel concert du Nouvel An au Zénith avec des œuvres de Bernstein et bien sûr de Strauss. En mai, il ne faudra pas manquer l’opéra de Purcell, To be or not to be, interprété par le Poème Harmonique de Vincent Dumestre.

Des concerts et de la danse

Au chapitre des concerts, on retrouvera les pianistes Alexandre Tharaud et Lise de la Salle, Michel Portal et Laurent Dehors ainsi que Paul Meyer, le clarinettiste. Quatre concerts de jazz sont inscrits au programme. Pour la danse, huit spectacles annoncés avec des chorégraphes renommés : Carolyn Carlson qui a choisi Rouen pour danser une dernière fois sur scène, Josette Baïz et son groupe d’ados Grenade, Alain Platel et ses artistes du Kinshasa et Alonzo King.

Ouverture de l’auditorium en février 2016

La prochaine saison connaîtra une extension de lieu avec l’ouverture tant attendue, en février, de l’auditorium 700 places de la Chapelle du Lycée Corneille de Rouen, merveilleux écrin pour la musique ancienne, la musique vocale et la musique de chambre. Il sera géré directement par la Région. Un concert y sera donné tous les mercredis. La campagne d’abonnements est ouverte depuis le 26 mai. On peut aussi acheter ses places dès maintenant pour le concert du Nouvel An.

De notre correspondant
André Morelle

  • Infos pratiques :
    Billetterie au Théâtre des Arts 7 rue du Docteur Rambert à Rouen, du mardi au samedi, l’après-midi.
    Renseignements au 02 35 98 74 78 ou billetterie@operaderouen.fr

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.