Rouen [Nouveau] À Rouen, un espace de coworking « cinq étoiles », ouvert 24h/24

Bureaux à partager, bar à sieste, salle de sport, corner Starbucks... un espace de coworking de luxe de 1200m² ouvre à Rouen dès octobre 2015. Il accueillera 300 « coworkers ».

Mise à jour : 30/07/2015 à 11:44 par Gwénaëlle Fliti

En octobre 2015, les Rouennais(es) pourront venir travailler dans un espace de coworking de 1 200 m2 en plein coeur de la ville. (© Now Coworking / Facebook)
En octobre 2015, les Rouennais pourront venir travailler dans un espace de coworking de 1 200m² en plein cœur de la ville. (© Now Coworking / Facebook)

Au 53 Boulevard des Belges, en plein cœur de Rouen (Seine-Maritime), une nouvelle ouverture s’annonce. Début octobre 2015, les Rouennais pourront profiter d’un nouvel espace de coworking (bureaux à partager) de 1 200 m2. Coût de l’opération : « plusieurs millions d’euros, en fonds privés uniquement », indique Pascal Givon, l’un des deux associés du projet, qui a accepté d’en dévoiler quelques aspects à Normandie-actu.

Un espace de coworking différent

Des espaces de coworking, il y en a déjà à Rouen. Mais les créateurs de Now Coworking, ont eu envie d’en concevoir un différent, qui se rapprocherait de l’offre existante outre-Atlantique : plus vaste que ceux de la Capitale, plus convivial et surtout plus collaboratif. Un espace où différents corps de métier, habituellement solitaires, se rencontreraient pour fusionner.

Un espace à géométrie variable, sans horaires ni contraintes, sans engagement », un lieu qui « embrase mon réseau et fouette mon business », tel est le leitmotiv du concept.

Le teaser du nouvel espace de coworking à Rouen, sur la page Facebook de Now Coworking :

Concrètement, que va-t-on y trouver ?

Le chantier une fois terminé, l’espace de coworking devrait être divisé en deux. La première moitié sera occupée par des bureaux privatifs et l’autre partie par des aménagements à partager. De ce côté-là, les deux associés ont vu les choses en grand : bar à sieste, salle de sport avec un coach, salle de télévision ou encore lobby , à l’image de ceux des hôtels cinq étoiles. Certains experts (notaires, avocats, banquiers, etc) viendront de temps en temps donner des conseils gratuits aux coworkers. Et la cerise sur le gâteau :

On a signé avec Starbucks France », glisse Pascal Givon, ravi.

Le corner à café macchiato préféré des étudiants et des travailleurs, devrait  donc prendre ses quartiers au sein même de l’espace privé de coworking dès la rentrée d’octobre 2015. Toutefois, à la place d’un salon ouvert au public, un self-service sera uniquement destiné aux coworkers. En contrepartie, des prix préférentiels sur les 92 recettes de boissons chaudes seront accordés aux privilégiés de Now Coworking.

Du mobilier de luxe et un bar à sieste pour 2€ HT/heure

En ce qui concerne le mobilier, Pascal et Édouard n’ont pas regarder à la dépense, non plus :

Nous avons tout fait faire sur-mesure, explique le premier. On a privilégié l’effet cocoon avec de beaux meubles massifs et des fauteuils luxueux et confortables ».

L’espace prévoit d’être ouvert 24h/24-7j/7. Pour venir y travailler, aucun engagement sur la durée n’est obligatoire. Du lundi au vendredi, de 8h à 19h, chacun peut se poser et profiter du wi-fi ou de tous les services proposés, pour 2€ HT/heure. A Paris, dans des espaces plus restreints, les tarifs oscillent souvent entre 2 et 6€ de l’heure.

Aussi, les étudiants qui ont l’habitude de réviser les week-ends et les soirs après 19h, en auront la possibilité pour 1€ HT/heure. Quant au bureau à partager en duo, pensé d’abord pour les travailleurs indépendants, est accessible dès 400€/mois.
Un worklab a également été créé, permettant à 18 coworkers (photographes, etc) d’entreposer leur matériel professionnel en toute sécurité.

« Pop the work », un crédo comme nouvel art de vivre le travail

Pascal et  Édouard ont l’ambition de créer une véritable communauté autour de leur espace de coworking. Raison pour laquelle, un réseau social sera téléchargeable, via une appli mobile, afin de faciliter la rencontre entre coworkers. Des apéritifs devraient également permettre de se détendre et d’échanger certains soirs. « On aimerait donner aux gens l’envie d’être à  lundi matin », assure Pascal.

L’espace de coworking de Rouen pourra accueillir alternativement 300 coworkers. À trois mois de l’inauguration, Pascal Givon se réjouit :

Une cinquantaine de personnes se sont déjà inscrites. Ce qui était notre objectif pour début octobre. Nous n’avions pas prévu un tel succès. »

Face à la demande qui s’accroit, les deux associés envisagent même d’implanter un espace de coworking de 4000 m2, à Paris. Ce serait, dès lors, l’un des plus vastes de la Capitale.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.