Trouville-sur-Mer En Normandie, France Télévisions rencontre les téléspectateurs pour renouveler ses fictions

France Télévisions consulte les téléspectateurs pour faire évoluer ses programmes de fiction. Une rencontre a eu lieu à Trouville-sur-mer (Calvados) le 11 mars 2017.

Mise à jour : 17/03/2017 à 16:04 par Gwendoline Kervella

À Trouville, les échanges ont été très productifs : France Télévisions s'en inspirera pour ses programmes de fiction. (©Le Pays d'Auge)
À Trouville, les échanges ont été très productifs : France Télévisions s'en inspirera pour ses programmes de fiction. (©Le Pays d'Auge)

France Télévisions a lancé un vaste chantier destiné à faire évoluer ses programmes de fiction et associe ses téléspectateurs. Un « atelier de création » a ainsi eu lieu le 11 mars 2017 aux Cures Marines de Trouville-sur-Mer (Calvados). L’hebdomadaire Le Pays d’Auge a assisté à cette rencontre.

« Un travail inédit par son ampleur »

Dans le cadre des Rencontres téléspectateursFrance Télévisions organise des ateliers de création sur la fiction. Genre actuellement en plein renouvellement, la fiction est présente sur toutes les antennes du groupe, déclinée en fonction de la couleur éditoriale de chacune d’elles.

> LIRE AUSSI : Harcèlement scolaire. Les vidéos chocs des élèves de Normandie engagés contre le phénomène

Une trentaine de téléspectateurs participait, samedi 11 mars, à ces ateliers organisés pour la première fois dans les salons des Cures Marines de Trouville. Ils étaient répartis en trois groupes, animés par Fanny Rondeau, directrice de la fiction de France 2, Anne Holmes, directrice de la fiction de France 3 et Vincent Robert, directeur des programmes de France 3 Normandie.

Ce dernier, en tant que régional de l’étape, a été chargé de présenter la démarche de France Télévisions :

C’est un travail inédit par son ampleur, qui va nous permettre de rencontrer 2 000 téléspectateurs dans toute la France afin de proposer de nouvelles idées aux professionnels pour faire évoluer la fiction dans le sens de vos attentes.

Confier ses petites habitudes en matière de télévision

Les participants ont travaillé sur quatre thèmes : l’univers de la fiction, les fonctions des fictions et la place de la fiction sur les chaînes de France Télévisions.

Conversations à bâtons rompus, échanges sur les préférences de chacun… dans chaque groupe, un responsable désigné inscrit les idées sur un paperboard. Le message est clair : on est là pour bosser !

Cela n’altère en rien l’ambiance conviviale, voire complice, et laisse le temps à chacun de s’exprimer et de confier ses petites habitudes en matière de télévision, comme Erick :

Je commence par regarder le programme sur un magazine spécialisé. Puis, j’entoure avec un gros feutre les séries que je suis et que je ne veux pas louper. Ensuite je regarde s’il y a le logo « replay » pour m’organiser.

Un rôle moteur pour la création

France Télévisions est le principal contributeur à la production d’œuvres de fictions françaises et le premier diffuseur de la fiction d’expression française. Représentant près de 60% du financement total de la fiction par les chaînes françaises, le groupe joue un rôle moteur pour la création et se pose comme partenaire des scénaristes, des réalisateurs et des producteurs.

> LIRE AUSSI : Un casting en Normandie pour tourner avec François Cluzet dans son nouveau film

C’est sans doute la raison pour laquelle les participants étaient unanimes : s’ils ne choisissent pas leur fiction en fonction de la chaîne qui la diffuse mais plutôt en tenant compte de la qualité, ils s’accordent à reconnaître : « C’est avec les chaînes de France Télévisions que l’on peut le mieux s’identifier aux séries ».

Sophie Quesnel, Le Pays d’Auge

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.