Neige en Normandie. Vigilance orange, pas de transports scolaires, les conseils pour circuler

Les départements de la Manche, du Calvados et de l'Orne ont été placés en vigilance orange, dimanche 17 janvier 2016, en raison de chutes de neige et de verglas. Quelques conseils.

Mise à jour : 17/01/2016 à 18:58 par La Rédaction

Météo France a placé plusieurs départements de Normandie en vigilance orange pour de la neige et du verglas, pour le lundi 18 janvier 2016.
Météo France a placé plusieurs départements de Normandie en vigilance orange pour de la neige et du verglas, pour le lundi 18 janvier 2016.

> Direct. Sur Normandie-actu : la situation en direct et les prévisions

Retour de la neige en Normandie. Jusqu’à 10 centimètres de neige dans le Calvados ? Météo France a placé plusieurs départements de Normandie en vigilance orange pour de la neige et du verglas. Les premières chutes de neige sont annoncées dans la nuit du dimanche au lundi 18 janvier 2016. L’alerte orange concerne les départements d’Ille-et-Vilaine (35), Manche (50), Calvados (14), Orne (61), Maine-et-Loire (49), Mayenne (53), Sarthe (72) et Indre-et-Loire (37). Début d’événement prévu le lundi 18 janvier 2016, à 3h. Fin de phénomène prévue le lundi 18 janvier 2016, à 16h. Sur l’épisode, on attend une couche qui pourrait atteindre 5 centièmes en journée, voire 8 à 10 cm sur les collines de Basse-Normandie et du nord du Maine, précise Météo France. La dépression arrivera de l’ouest vers minuit. À Caen (Calvados), la neige est attendue entre 7 et 8 heures du matin.

> Le ramassage scolaire est annulé lundi 18 janvier 2016 dans le Calvados, la Manche et l’Orne

(Sur Normandie-actu : la situation en direct et les prévisions)

Comment circuler en cas de neige ?

* Soyez prudents et vigilants si vous devez absolument vous déplacer.
* Privilégiez les transports en commun.
* Renseignez-vous sur les conditions de circulation auprès du centre régional d’information et de circulation routière (CRICR).
* Préparez votre déplacement et votre itinéraire.
* Respectez les restrictions de circulation et déviations mises en place.
* Facilitez le passage des engins de dégagement des routes et autoroutes, en particulier en stationnant votre véhicule en dehors des voies de circulation.
* Protégez-vous des chutes et protégez les autres en dégageant la neige et en salant les trottoirs devant votre domicile, tout en évitant d’obstruer les regards d’écoulement des eaux.
* Ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
* Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.
* N’utilisez pas pour vous chauffer :
– des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero ; etc.
– les chauffages d’appoint à combustion en continu.
Ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence.

Conseils sur les routes

Parfois, seuls quelques flocons suffisent pour vous faire glisser. En période de grand froid, les autorités recommandent de reporter tout trajet non indispensable. Si ce dernier l’est, il faut d’abord veiller au bon état général du véhicule : huile, batterie, éclairage, essence, état des pneus neige ou installer les chaînes. Si le temps est déjà mauvais lors de votre départ, il est également conseillé de préparer des couvertures, une trousse de secours, un téléphone portable chargé, une boisson chaude, et de la nourriture.

(Infographie @Alice Labrousse / Normandie-actu)
(Infographie @Alice Labrousse / Normandie-actu)


Vous êtes bloqué dans votre voiture ? Faites tourner le moteur dix minutes toutes les heures, entrebâiller la fenêtre pour éviter l’intoxication au monoxyde de carbone. Faire, de temps en temps, des exercices en bougeant les bras, les jambes, les doigts vigoureusement afin de maintenir une bonne circulation. Vérifier que la neige ne bloque pas le tuyau d’échappement du véhicule. En cas d’hypothermie ou de gelures : il est important de reconnaître chez une personne exposée au grand froid les signes annonciateurs de l’hypothermie (température inférieure à 35°C, somnolence, fatigue, baisse de la force musculaire, frissons et grelottements, pertes d’équilibre, maladresse…) ou de gelures (décoloration de la peau, apparition de taches blanchâtres, sensation de douleur ou de brûlure puis d’engourdissement…).

Comment conduire sur du verglas ?

Si sur la neige, le risque de glisser est grand, sur le verglas, il est encore plus important. Il ne faut surtout pas freiner mais débrayer et contre-braquer dans le sens inverse du virage.

Le reportage de BFM TV :
Conduite sur neige et verglas: les conseils… par BFMTV

Sur les trottoirs, attention

Chaque année, les chutes des piétons causent des accidents qui peuvent être très graves selon l’état du trottoir, de la route environnante mais aussi de la circonstance de la chute. Il est alors recommandé à tout piéton de marcher à pas saccadés, de saler les extérieurs de son logement comme des marches pour accéder à l’entrée, un escalier extérieur, des allées pavées. Les chaussures à semelles lisses ne sont pas conseillées, vous glisserez plus vite. Préférez les chaussures à crampons ou semelles renforcées ou même les accessoires de ski et en cas de chute, s’accrocher à tout objet solide : banc, rambarde, lampadaire…

> Direct. Sur Normandie-actu : la situation en direct et les prévisions

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.