Caen Mort de Magalie, originaire de Caen, en Martinique. L'affaire relancée par un témoin

Magalie, 28 ans, originaire de Caen, a été retrouvée morte le 23 janvier 2014 en Martinique. Selon un témoin, elle aurait été agressée quelques jours après sa disparition.

Mise à jour : 07/07/2015 à 12:38 par Gwénaëlle Fliti

© Facebook
Magalie Méjean, de Caen (Calvados), avait été retrouvée morte en Martinique en janvier 2014. (Photo : DR)

Nouveau rebondissement dans l’affaire Magalie Méjean. Cette jeune femme de 28 ans, originaire de Caen (Calvados), avait été retrouvée morte le 23 janvier 2014, à Basse-Pointe, en Martinique, où elle était en vacances. Elle était portée disparue depuis le 17 décembre 2013. « La veille, elle était partie effectuer une randonnée. Ne la voyant pas revenir, l’amie qui l’hébergeait a donné l’alerte», relate France 3.
Parmi les témoins auditionnés fin juin et début juillet 2015 par la gendarmerie, un homme, cité par nos confrères de Martinique 1ère le 2 juillet 2015, aurait vu Magalie quelques jours après l’annonce de sa disparition. Il affirme avoir aperçu une jeune femme dans un état second correspondant au signalement de Magalie, se faire agresser dans une rue de Fort-de-France (Martinique) par un homme particulièrement brutal. « J’ai été surpris de voir un gars en train de faire l’amour de manière sauvage avec une métropolitaine à même le sol, sur le trottoir… » raconte-t-il à Martinique 1ère. Après avoir assisté à cette scène, il aurait tenté, en vain, d’appeler la police.

« On va gratter chaque centimètre carré »

Si les circonstances de la mort de Magalie restent très floues, ce nouveau témoignage devrait relancer l’enquête. Éric Corbaux, procureur de la République de Fort-de-France et les enquêteurs qui travaillent sur le dossier vont donc poursuivre leurs investigations afin de tenter d’élucider cette affaire. « On va gratter chaque centimètre carré et chaque petit détail pour essayer, un jour, on l’espère tous, arriver à la manifestation de la vérité », a déclaré à France 3 Éric Corbaux. Dès le départ, l’enquête s’était orientée vers la piste criminelle.

> Lire aussi : La mort de Magalie en Martinique reste un mystère.

Le reportage de nos confrères de Martinique 1ère :

Gwénaëlle Fliti
Journaliste à Normandie-actu - Twitter
Localité(s) :
Caen, 14

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.