Béhen Course-poursuite et fusillade sur l'A28. Des migrants interpellés, deux douaniers blessés

Mercredi 3 février 2016, en début de matinée, une course-poursuite s'est terminée par des coups de feu, sur l'A28, entre Rouen (Seine-Maritime) et Abbeville (Somme). Récit.

Mise à jour : 03/02/2016 à 17:05 par La Rédaction

Les douaniers ont fait usage de leurs armes pour stopper la voiture en fuite. (Photo © L'Informateur/L'Éclaireur)
Les douaniers ont fait usage de leurs armes pour stopper la voiture. (Photo © L'Informateur/L'Éclaireur)

Dix migrants et un passeur présumé ont été interpellés, mercredi 3 février 2016, sur l’autoroute A28. Vers 9h, gendarmes et douaniers réalisaient une opération de contrôles sur l’autoroute A28, entre Rouen (Seine-Maritime) et Abbeville (Somme). Ils tentent d’interpeller les occupants d’un 4×4 Volvo XC90 immatriculé en Grande-Bretagne. Mais le conducteur refuse de s’arrêter et prend la fuite par l’autoroute.

Les douaniers sortent les armes et tirent pour stopper le fuyard

Les forces de l’ordre mettent en place un barrage pour intercepter le véhicule. Mais, à l’approche du dispositif, le conducteur du Volvo fait demi-tour et revient en direction de l’aire de repos de Béhen. C’est là qu’il aurait percuté deux douaniers. Les agents sortent alors leurs armes et font feu à plusieurs reprises, « en état de légitime défense », assure la direction des Douanes. Les tirs des fonctionnaires atteignent le pneu arrière de la voiture. Celle-ci est neutralisée et s’arrête quelques mètres plus loin.

Tentative d’homicide volontaire

Les onze occupants – dix migrants ainsi qu’un homme soupçonné d’être un passeur – seront interpellés. Ils seraient d’origine irakienne et iranienne. Le conducteur pourrait être mis en examen pour tentative d’homicide volontaire.
Les deux douaniers percutés sont blessés. L’un serait grièvement atteint aux jambes et a été transporté à l’hôpital d’Abbeville. Le second serait moins grièvement touché. Les techniciens de l’identité criminelle de la gendarmerie ont effectué des relevés sur place.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Photos : L’Informateur/L’Éclaireur

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.