Rouen Meurtre à Rouen. Une femme poignardée, son compagnon incarcéré

Mardi 8 mars 2016, une femme de 35 ans a été tuée, mortellement poignardée, dans un appartement des hauts de Rouen (Seine-Maritime). Son compagnon a été interpellé.

Mise à jour : 11/03/2016 à 15:41 par Julien Bouteiller

Une dispute a éclaté au sein d'un couple de Rouen (Seine-Maritime), le mari a fini par poignardé mortellement son épouse (photo d'illustration)
Une dispute a éclaté, dans un appartement à Rouen (Seine-Maritime), le mari aurait poignardé mortellement son épouse. (Photo d'illustration)

C’est une voisine qui a contacté les secours après avoir entendu des bruits de lutte, mardi 8 mars 2016, vers 17h30. Une dispute a éclaté dans un appartement du quatrième étage d’un immeuble de la rue Antoine de Saint-Exupéry, à Rouen (Seine-Maritime).

La victime retrouvée dans une mare de sang

Lorsque la police est arrivée sur les lieux, la porte de l’appartement était entrouverte. Les forces de l’ordre ont constaté des traces de sang au sol. Dans le salon, les agents ont découvert le corps d’une femme de 35 ans, gisant dans une mare de sang. Les sapeurs-pompiers ont alors tenté de la réanimer, mais il est déjà trop tard. Son artère fémorale aurait été sectionnée par un coup de couteau. Son époux, âgé de 43 ans, se tenait à côté d’elle.
La voisine, qui a averti les secours, s’était, de son côté, réfugiée dans une chambre avec les deux enfants du couple, un garçon de 17 mois et une fille de 4 mois. La victime était la mère d’une autre fille de 15 ans, qui n’était pas présente au moment du drame.

> Lire aussi : Le 15 février 2016 à Caen (Calvados), un homme était entré chez son ex-compagne et lui avait cassé le nez

Le suspect déjà connu pour des violences conjugales

Le couteau qui a servi à tuer la femme a été retrouvé sur un meuble. Le mari de la victime, qui n’aurait a priori pas consommé d’alcool, aurait reconnu les faits. Au cours d’un différend dont la cause reste inconnue, il l’aurait poignardée. 
Une information judiciaire a été ouverte pour « homicide volontaire sur conjoint ». Mis en examen le mardi 8 mars 2016, le suspect a été présenté jeudi 10 mars 2016 devant un juge des libertés qui a demandé son placement en détention provisoire à la Maison d’arrêt de Rouen.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.