Boos Météo. En Normandie, retour du froid de saison, et des gelées blanches. Prévisions

L'hiver s'installe-t-il enfin en Normandie ? Après un nouveau coup de vent, les températures devraient progressivement baisser, dans les prochains jours. Les prévisions.

Mise à jour : 07/01/2016 à 19:42 par Valentine Godquin

Les premières gelées blanches apparaîtront vers le 16 janvier 2016. (Photo : ©Fotolia)
Les premières gelées blanches devraient apparaître vers le 16 janvier 2016. (Photo : ©Fotolia)

Une vague de froid va-t-elle s’abattre sur la Normandie, en janvier ? Si des températures sibériennes ne sont pas au programme dans les prochains jours, Météo-France annonce néanmoins un retour progressif vers des normales de saison, d’ici la mi-janvier.

Les premières gelées

Après un Noël sous un climat tempéré, la météo normande a peu à peu évolué vers une situation davantage de saison. Alors que la situation météorologique doit progressivement revenir à la normale. Dans la soirée du jeudi 7 janvier 2016, certaines pages de réseaux sociaux dédiées à la météo en Normandie évoquent déjà un retour du grand froid sur le territoire normand, voire de la neige en petite quantité.
Pour les météorologues de la station Météo France de Boos, près de Rouen (Seine-Maritime), l’heure est plutôt à la mesure.

Il ne faut pas s’affoler ! », commente un des météorologues sur Normandie-actu. « Les premières gelées blanches devraient apparaître à compter du 16 janvier 2016. Mais les températures ne devraient pas trop  descendre.
Les températures devraient être négatives à compter du 16 janvier 216. (Capture d'écran : ©Météo-France)
Les températures devraient être négatives à compter du 16 janvier 216. (Capture d'écran : ©Météo-France)

Selon les premières estimations, les températures devraient descendre en-dessous de zéro dans le sud de la Normandie, à compter du 16 janvier 2016, tandis que de premières chutes de neige sont signalées… pour l’heure, hors de la Normandie. Ces estimations n’ont cependant qu’un indice de confiance moyen, et la situation peut encore évoluer d’ici ces prochains jours.
Mieux vaut ne pas remiser les manteaux et bonnets au placard, tout de suite, et garder un œil également sur les modélisations réalisées par Global Forecast System (GFC), aux États-Unis, présentant de façon explicite une chute des températures, dans une partie de l’Europe.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.