Cherbourg-Octeville Manche. Panne de moteur, un cargo remorqué vers Cherbourg

Mercredi 13 janvier 2016, le cargo Caloosa a signalé un problème de moteur principal. Il a été remorqué par le navire, l'Abeille Liberté, à destination de Cherbourg (Manche).

Mise à jour : 13/01/2016 à 19:16 par Alice Labrousse

Le remorqueur de la marine nationale, l'Abeille Liberté a pris en charge un cargo portugais au large de Barfleur (Manche), mercredi 13 janvier 2016. (Photo d'illustration @wikimedia commons)
Le remorqueur de la Marine nationale, l'Abeille Liberté, a pris en charge un cargo portugais au large de Barfleur (Manche), mercredi 13 janvier 2016. (Photo d'illustration @wikimedia commons)

Au large de Barfleur (Manche), le cargo BF Caloosa, un navire sous pavillon portugais s’est trouvé en difficulté, dans la nuit du mardi au mercredi 13 janvier 2016. Le navire a signalé, “à 3h26″, un problème sur son moteur principal au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg. Ce problème l’empêchant de poursuivre sa route comme prévu, des moyens ont été mis en oeuvre pour le remorquer vers Cherbourg.

Une longue intervention

Le navire a évolué sous la surveillance du CROSS et du centre des opérations maritimes de la préfecture maritime de la Manche jusqu’à 8h50 en attendant l’intervention du remorqueur. Les marins à bord ne parvenant pas à réparer l’avarie au sein du moteur, le cargo a demandé l’assistance d’un Remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage (RIAS). Le bateau de la Marine nationale, l’Abeille Liberté, se trouvait sur zone dans le cadre d’un exercice. À 12h, le remorqueur se dirigera vers le Caloosa. Deux heures plus tard, il était arrivé sur la zone et débutait sa manœuvre afin de prendre en charge le navire en difficultés. À 15h20, le convoi faisait route vers le port de Cherbourg.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.