Vidéos. Revivez l’inauguration du Stade Océane, au Havre

L'inauguration du Stade Océane, en direct avec Le Havre infos...

Mise à jour : 13/07/2012 à 08:40 par admin

Stade-.jpg
Inauguration pluvieuse, inauguration heureuse…
Le Stade Océane, qui trône à l’entrée de la ville, a été inauguré, ce jeudi soir, sous la pluie ! 25 000 personnes étaient attendues dans ce nouvel équipement, plus qu’un simple stade destiné au football et au rugby, il pourra accueillir toute manifestation festive à caractère grand public.
Il doit devenir un véritable « lieu de vie à l’anglaise, une véritable enceinte de spectacle 365 jours par an », souhaitent ses architectes…

Enveloppé de bleu marine, et à énergie positive, il consomme moins d’électricité qu’il n’en produit grâce à des panneaux photovoltaïques…


L’inauguration officielle de cet stade écolo était prévue à 19h15, en présence de Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, d’Edouard Philippe, député-maire du Havre et président de l’Agglomération et d’Alain Le Vern, président de la Région Haute-Normandie…

En chiffres. Le Stade Océane, ce sont 25 000 places, une enceinte de 19 hectares (31.53m de haut depuis le parvis au point le plus haut de la tribune ouest), 1 500m2 de capteurs photovoltaïques installés en toiture, 531 places de parking couvertes, 738 places de parking paysager….

19h. Les Havrais arrivent de partout. Ils viennent dire adieu à l’ancien stade Jules Deschaseaux, en face, et fêter le premier match du « Stade Océane », avec la réception de Lille.

Le vieux stade construit avant la Seconde Guerre mondiale, et qui avait accueilli un match de la Coupe du monde 1938, est désormais de l’histoire ancienne.
Initialement, ce sont les Glasgow Rangers qui étaient attendus pour l’inauguration, en référence aux racines britanniques du club havrais, mais les Ecossais étant en liquidation judiciaire, les dirigeants havrais ont dû se tourner en toute hâte, début juillet, vers un nouveau partenaire.

Ils n’ont pas perdu au change avec Lille, auteur du doublé coupe-championnat en 2011, et qualifié cette année pour les barrages de La Ligue des Champions après sa troisième place en Ligue 1.


Frédéric Thiriez chahuté. Le président de la Ligue de football professionnel a été sifflé par quelques supporters en colère lors des discours « officiels ». Les supporters lui reprochent l’attribution des droits TV de la Ligue 2 à BeinSport entraînant un changement des horaires des matches qui passent désormais de 20h à… 18h45, le vendredi soir.

« Une grande partie des gens, dont je fais partie, ne pourront se rendre au stade à cet horaire », déplore un des supporters havrais derrière sa banderole. Le moment est-il bien choisi pour manifester ? « Oui, c’est l’occasion de nous exprimer sur ce qui nous semble être une injustice. Cela ne nous empêche pas d’être contents d’être là ! Nous attendions ce stade avec beaucoup d’impatience…»


Pour Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, « ce stade est le plus beau stade d’Europe ! » .

Pour Jean-Pierre Louvel, président du HAC, « ce stade sera géré avec la volonté de rendre heureux ! Ce stade est le vôtre », dit-il aux Havrais. « Ce jour est un grand jour car il ouvre l’avenir. Ce projet est l’œuvre de la volonté humaine…. »

Pour Alain Le Vern, le président de la Région Haute-Normandie, « cette région doit être fière de son patrimoine, de son industrie, mais aussi de ses équipements sportifs… »

Valérie Fourneyron, la Rouennaise désormais ministre des Sports, était aussi là, pour sa « première inauguration d’un grand équipement en tant que ministre (…) je suis particulièrement fière d’être ici ce soir »(…) « Je salue l’exemplarité de ce projet. La démarche de l’ensemble des collectivités, plus qu’un équipement sportif, c’est un projet d’urbanisme ; en outre, ce projet est accompagné d’un projet de développement du sport ; enfin, c’est un projet qui a tout sa valeur en terme économique. »
écoutez :

Edouard Philippe, le maire du Havre, a noté, lui, qu’il s’agissait d’un stade « inspiré du modèle anglais ; il le prouve encore ce soir avec cette pluie ! »

21h05. Alexandre, un jeune de Montivilliers, né le 12 juillet 1998, accompagné de Christophe Revault, gardien au Havre de 1992 à 1997, donnent le coup d’envoi du match entre Le Havre et Lille…


La pluie durant toute la rencontre…


Il pleut un peu moins on dirait, sauf dans une des coursives du stade où l’eau a fini par rentrer par on ne sait quel trou.
Du personnel s’active avec des raclettes pour évacuer l’indésirable. Tandis que les Ciel et marine nous font une fausse joie d’emblée (un premier but refusé au bout de quelques minutes) et une belle occasion (encore manquée) dans la foulée…
Benoît Pedretti ouvre le score à la 16e minute pour le Losc.

21h45. Penalty pour Lille ! Transformé par Benoît Pedretti (encore) sous les huées des Havrais !

21h50. C’est la mi-temps. Et Lille mène 2 à 0.

22h07. C’est la reprise au Stade Océane… avec une (nouvelle) occasion manquée pour le Hac !

22h50. Les Havrais pressent pour réduire le score, mais ne parviennent pas à finaliser devant le but…

22h51. Et si ! Premier but des Havrais au Stade Océane !!! Il est signé Ryan Mendes ! L’ambiance, plutôt frileuse, se réchauffe !

22h53. Carton rouge pour Lille (faute d’Adama Soumaoro). Sur le (dernier) coup franc du match, les Havrais touchent le poteau…

22h55. Coup de sifflet final.

23h11. Place au spectacle !
Pour des raisons de sécurité, et au regard des conditions climatiques, l’ensemble du show (poétique) programmé ne pourra pas être présenté… Les spectateurs en ont malgré tout plein les yeux.
Regardez :