Rouen L'inquiétante fissure sous la trémie du pont Boieldieu

Encore une histoire de pont à Rouen. Une importante fissure apparue sous la trémie du pont Boieldieu inquiète certains élus qui dénoncent un manque de communication de la mairie.

Mise à jour : 21/05/2013 à 17:43 par Amandine Briand

Fissure-pont-Boildieu.JPG
Une importante fissure est apparue sur le pont Boieldieu à Rouen (photo : Twitter/cc/Cyrille Grenot).

« Qu’arriverait-il, si, une nouvelle fois, un autre axe majeur devait lui aussi être touché ? » Telle est la question que se pose le groupe Centre Démocrates et Indépendants et UMP au Conseil municipal de Rouen dans un billet publié dimanche 19 mai 2013 sur le site Rouen Perspectives. Car, plus de six mois après l’incendie du pont Mathilde, c’est un autre pont qui inquiète ces élus : le pont Boieldieu et plus précisément la trémie située rive droite, dans le sens ouest-est, traversée d’une importante fissure depuis quelque temps.

Sur Twitter, Cyrille Grenot, pharmacien et homme politique rouennais, redoute les conséquences de cette faille à quelques jours de l’Armada.

« Cette faille, je l’ai toujours connue, raconte Cyrille Grenot. Mais depuis la fermeture du pont Mathilde, le trafic a augmenté sur le pont Boieldieu et la faille s’est agrandie. Les mauvaises conditions climatiques semblent aussi y être pour quelque chose. Beaucoup de Rouennais m’ont fait part de leur inquiétude, ils ont besoin d’être rassurés mais la mairie ne communique pas », déplore-t-il.

« Et si la trémie s’effondrait ? »

« La DIRNO (Direction Interdépartementale des Routes Nord-Ouest) est au courant. À ce jour, des marqueurs ont été posés pour mesurer l’aggravation. On n’en sait pas plus », précise le site Rouen Perspectives qui s’inquiète de l’éventuel effondrement de la trémie.

« Pour autant, au vu des vibrations que subissent les quais actuellement et la pluie qui fait son oeuvre d’usure, qu’adviendrait-il si la trémie s’effondrait en pleine semaine, en pleine circulation ? Toute la ville serait bloquée en un moins d’un quart d’heure, sans compter la possibilité de compter plusieurs victimes. »

Toutes ces questions, les élus de l’opposition ont l’intention de les poser au prochain conseil municipal, qui se tiendra lundi 27 mai à 17h30. Contactée, la mairie de Rouen a organisé une conférence mardi 21 mai, pour s’expliquer.

Les élus de l'opposition comptent évoquer cette fissure au prochain conseil municipal (photo : Thierry Chion).
Les élus de l'opposition comptent évoquer cette fissure au prochain conseil municipal (photo : Thierry Chion).