Deauville L'Hôtel Normandy, à Deauville, ferme pour six mois. Une première depuis 1912

Pour la première fois depuis... 1912, l'« hôtel des stars », Normandy Barrière, de Deauville (Calvados), va fermer ses portes, pendant six mois, pour des travaux de rénovation.

Mise à jour : 30/10/2015 à 19:10 par Valentine Godquin

L'hôtel sera fermé pendant 6 mois, pour la première fois depuis son ouverture, en 1912. (Photo : Normandy Barrière)
Le célèbre hôtel de Deauville (Calvados) sera fermé pendant six mois, pour la première fois depuis son ouverture, en 1912. (Photo : Normandy Barrière)

Le groupe Barrière a annoncé la fermeture de son hôtel mythique, Le Normandy, à Deauville (Calvados), pour une durée de six mois, à compter du 1er novembre 2015. Une première depuis l’ouverture de l’établissement, le 1er juillet 1912, sous l’impulsion d’Eugène Cornuché. Au programme : des travaux, qui permettront de conclure un programme de rénovation débuté en 2013 sur cet hôtel 5 étoiles.

20 millions d’euros de travaux

En lançant cette importante campagne de travaux, le groupe Barrière promet d’ouvrir, à compter du 29 avril 2016, « un nouveau Normandy métamorphosé, surprenant, avec des offres inédites, sans altérer pour autant l’âme de cet hôtel iconique ».
Ces travaux s’inscrivent dans un vaste programme de rénovation du parc hôtelier du groupe, pour un investissement total s’élevant à hauteur de 210 millions d’euros. L’hôtel du Golf de Deauville faisait notamment partie de ce programme.
Les six mois de travaux au Normandy Barrière permettront de conclure un projet mis en route depuis 2010, avec la rénovation de 80 suites et chambres, de la toiture, ainsi que de la réception et du lobby. Ces travaux s’ajoutent à des rénovations partielles réalisées sur d’autres établissements de Deauville, à l’Hôtel du Golf et au Royal Deauville, pour un total de 40 millions d’euros.
Les six derniers mois de travaux au Normandy Barrière augmenteront la note finale de 20 millions d’euros, au service de « son savoir-faire et l’excellence de ses métiers à cette destination mythique ».

C’est véritablement un nouveau Normandy qui verra le jour au printemps prochain », se réjouit le président-directeur général du groupe Dominique Desseigne. « Plus qu’un hôtel, le Normandy est la villa familiale par excellence, à travers des valeurs véhiculées [...] qui s’inscrivent dans la volonté du groupe Barrière d’entrer dans une nouvelle ère avec des services personnalisés innovants totalement repensés pour offrir à nos clients un séjour de détente et de plaisir incomparable.

Durant cette période de fermeture, les clients hivernaux auront la possibilité de se rendre au Royal Deauville, qui restera exceptionnellement ouvert durant cette période.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.