Vernon Le « préservatif graphique » de trois sœurs de Normandie fait le tour du monde

Trois sœurs, originaires de Vernon (Eure), ont inventé le concept de « préservatif graphique ». Une idée qu'elles vendent dans le monde entier.

Mise à jour : 19/02/2016 à 12:37 par Lou Benoist

(©Made in Love)
Ces trois sœurs, de Vernon (Eure), ont inventé le « préservatif graphique ». (©Made in Love)

Et vous, « avez-vous déjà fait l’amour avec une oeuvre d’art » ? Une question au cœur de la campagne publicitaire des préservatifs dits « graphiques » de la marque Made in Love. En d’autres termes, un préservatif « design», sur lequel a été imprimé un graphique. Un nouveau produit inventé par trois sœurs originaires de Vernon (Eure), pour décomplexer le « déroulement » du préservatif, mais aussi, et surtout, repenser un produit considéré comme « anxiogène » et « si peu érotique ».

« Une mauvaise expérience, avec un préservatif bleu »

Manon, Lisa et Julia, trois sœurs âgées de 22, 25 et 27 ans, ont crée leur petite entreprise familiale, peu banale, en mai 2015 : elles vendent des œuvres d’art originales, mais aussi utiles…. « Ce coffret contient deux œuvres d’art numérotées, sur des préservatifs ultra fins », peut-on lire sur le site internet de la marque.. Une idée née en pleine séance de confessions intimes :

Trois filles, surtout quand elles sont sœurs, elles papotent, comme vous le savez…. Et, ce jour-là, nous parlions justement de sexualité. Une de mes sœurs racontait sa mauvaise expérience avec un préservatif bleu, très moche, pas érotique du tout. Ce produit n’a pas vraiment évolué depuis des années. L’idée était née… », raconte Julia à Normandie-actu.

Les trois sœurs se lancent alors dans ce nouveau projet : créer un préservatif qui ne soit pas « tue l’amour », mais un objet érotique, presque fantasque. « On s’est alors dit : c’est dingue, mais il faut érotiser cet objet ».

Vidéo. Le projet des trois sœurs présenté, ici : 

« Un concept unique au monde »

« Un voile, une dentelle, une lingerie fine, un tatouage de l’intime… », ce nouveau préservatif se devait d’être distingué, chic, mais aussi unique.

Nos préservatifs sont des accessoires de mode. Ce n’est pas un préservatif de tous les jours. Nous ne souhaitons pas qu’ils soient vendus dans les grandes surfaces, à côté des pansements ».

Les trois sœurs vont notamment contacter artistes et ingénieurs : « Notre technologie est brevetée. Officiellement, nous sommes les seules à l’avoir au monde ». « Si Manon poursuit des études dans une école de commerce, mon autre sœur, Lisa, est dans le domaine de l’illustration et du graphisme. Quant à moi, j’ai un parcours assez varié, mais mon dernier métier était monteuse vidéo », explique Julia.

(© Made in Love)
(© Made in Love)

Bilan sur le marché ? Les préservatifs de la première collection de Made in love se vendent 12 euros la boite de deux. Quatre graphismes sont proposés, chacun réalisé par un artiste différent. Près de 5 000 préservatifs ont été écoulés depuis mai 2015 :

Nous sommes satisfaites de ce premier résultat, et nous aurions aimé lancer une nouvelle campagne plus tôt… Mais nous ne lancerons la deuxième collection qu’en septembre 2016. En effet, nous n’avons pas réussi à réunir les 15 000 euros nécéssaire sur la plateforme de financement participatif.

Avec plusieurs points de vente à Paris, Berlin ou encore Amsterdam, le préservatif design est néanmoins déjà un succès et les jeunes femmes souhaitent conquérir le monde : « nos préservatifs sont tous certifiés, aux normes européennes, mais aussi mondiales ». Et la Normandie dans tout ça ? « La Normandie, oui, bien évidemment ! Nous sommes preneuses, mais nous n’avons pas encore trouvé de points de vente. Mais oui,  nous aimerions proposer les produits dans les grandes villes : Caen, Rouen, Le Havre ».  Le message est  passé.

  • Infos pratiques :
    Tarifs : 12 euros la boîte.
    Les préservatifs de Made in Love sont en vente en ligne sur leur site, et dans différents points de vente en France et en Europe.
    Vous êtes intéressés pour accueillir des préservatifs graphiques dans votre boutiques ? Contactez-les sur le site.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.