Grandcamp-Maisy Doyen des Français. Georges, âgé de 109 ans, vit en Normandie

Robert Bourdon est décédé jeudi 10 mars 2016, dans les Alpes-Maritimes, à quelques jours de ses 110 ans. Le doyen normand, Georges Massard, devient le doyen des Français.

Mise à jour : 14/03/2016 à 09:36 par Karine Lebrun

Georges Massard a fêté ses 109 ans, le 2 novembre 2015, dans sa maison de retraite Les Ondines à Grandcamp-Maisy (©Les Ondines).
Georges Massard a fêté ses 109 ans, le 2 novembre 2015, dans sa maison de retraite "Les Ondines" à Grandcamp-Maisy (Calvados) (©Les Ondines).

Robert Bourdon, est décédé jeudi 10 mars 2016, dans les Alpes-Maritimes, à quelques jours de ses 110 ans qu’il aurait célébré le 25 mars. Georges Massard, doyen normand, devient de fait le doyen des Français. Il vit depuis 2013, à Grandcamp-Maisy (Calvados) dans la maison de retraite « Les Ondines ». Georges Massard est né le 2 novembre 1906.

Le doyen des Français, qui avait célébré ses 110 ans le 24 juillet 2015 dans sa maison de retraite de Narbonne (Aude), s’est éteint mercredi 13 janvier 2016. Deux hommes, âgés de 109 ans, peuvent ainsi prétendre au titre de doyen des Français. Le premier est Robert Bourdon, né le 25 mars 1906, dans les Alpes Maritimes. Le second file des jours paisibles au bord de la mer, dans la maison de retraite Les Ondines, à Grandcamp-Maisy (Calvados)Georges Massard est né le 2 novembre 1906 à Issy-les-Moulineaux, en région parisienne.

Pour ses 109 ans, il tient à porter son plus beau costume

Nous sommes ravis d’apprendre cette nouvelle. Monsieur Massard est un homme tellement charmant. »

À la maison de retraite Les Ondines, la directrice de l’établissement, Gaétane Duchesney, contactée par Normandie-actu, ne cache pas sa joie. Georges Massard est un pensionnaire très apprécié de l’établissement.

En novembre dernier, nous avons célébré ses 109 ans. Monsieur Massard avait tenu à mettre le plus beau costume de son armoire. Cette présence d’esprit, son besoin d’élégance, à cet âge, c’est vraiment exceptionnel », souligne Gaétane.

Une force de la nature

Georges Massard reste un chantre de l'élégance à 109 ans (©Les Ondines).
Georges Massard reste un chantre de l'élégance, à 109 ans (©Les Ondines).

Une femme va bientôt fêter ses 110 ans, à Cambremer, dans le Calvados. Le Calvados, ça conserve ! Marie Legrand doit fêter, dans un mois, ses 110 ans, dans une maison de retraite de Cambremer. Son frère, Henri, lui, vient de fêter ses 100 ans ! Il habite la commune de Sassy, au sud de Caen.

Georges Massard, veuf et sans enfant, a vécu jusqu’à l’âge de 105 ans, seul, dans son petit appartement de Clamard (Hauts-de-Seine). Il a alors fait le choix de se rapprocher de sa nièce, Jocelyne, domiciliée dans le Calvados, près de Grandcamp-Maisy. Elle maintient ses visites, régulières, à la maison de retraite des Ondines. Elle rappelait, lors des 108 ans de son oncle « qu’il était revenu entier de la guerre. Embauché à la Compagnie générale des eaux, il a gravi tous les échelons jusqu’au grade d’inspecteur ». Le nouveau doyen des Français serait-il une vraie force de la nature ? À 101 ans, il avait été renversé par un scooter et n’avait eu, par miracle, qu’un seul hématome. Georges Massard, à 109 ans, force encore l’admiration du personnel de la maison de retraite.

Il est toujours très apprêté, entretient un formidable sens de l’humour.  Et il marche encore beaucoup », se félicite Gaetane Duchesney.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.