Rouen Musée des beaux-arts de Rouen. C'est gratuit les 14 juillet et 15 août 2015

Grâce à un mécénat avec la Matmut, le musée des beaux-arts de Rouen ouvre les 14 juillet et 15 août 2015. L'occasion de découvrir l'exposition événement "Trésors de Sienne".

Mise à jour : 13/07/2015 à 19:15 par Thierry Chion

L'art siennois, peu connu, est le pendant florentin de la peinture. (Photo D.R.)
L'art siennois, peu connu, est le pendant florentin de la peinture. (Photo D.R.)

Depuis l’exposition organisée en 1983, à Avignon, aucune rétrospective n’a été consacrée à la peinture siennoise des XIVe et XVe siècles. Le Musée des beaux-arts de Rouen (Seine-Maritime) a tenu à mettre en avant cette importante école de peinture. Vous pourrez notamment la découvrir à l’occasion des deux jours fériés d’été. Grâce à un mécénat avec la Matmut, le musée ouvre gratuitement ses portes les 14 juillet et 15 août 2015.

> [Carte] Feux d’artifice du 14 juillet 2015 en Normandie. Où les voir ?

Une étape peu connue de l’histoire de l’art

Trésors de Sienne aux origines de la Renaissance est l’exposition événement de l’été 2015, au Musée des beaux-arts de Rouen. Avec cet éclairage sur l’âge d’or de la peinture siennoise, le musée met en lumière une étape encore peu connue de la production artistique. Cette exposition est une façon de compléter la connaissance que chacun peut avoir de l’art de Toscane (Italie) des XIVe et XVe siècles. En effet, la ville de Sienne offre un pendant à l’art florentin, grande cité rivale de celle mise à l’honneur. Cette exposition permet au public de découvrir des chefs-d’œuvres qu’on a rarement l’occasion de voir réunis.

Révolution de la peinture

Cette présentation chronologique et thématique permet de comprendre comment des artistes comme Simone Martini ou les frères Lorenzetti ont révolutionné la peinture, à l’image de leurs homologues florentins : introduction de la notion de perspective, attention portée à la variété des couleurs, développement du paysage, humanisation des épisodes sacrés.

À travers 70 chefs-d’œuvre, 60 prêtés exceptionnellement par Sienne et 10 par des musées français, couvrant deux siècles de création artistique, cette exposition retrace un parcours allant des premiers modèles hérités du hiératisme byzantin jusqu’à la maîtrise de la perspective, l’invention du paysage et la figure humaine, en passant par l’expérience du gothique international », explique Sylvain Amic, commissaire général.

Première depuis 1983

Depuis 1983, à Avignon, aucune rétrospective d’envergure n’a été consacrée à la peinture siennoise en France. En coproduction avec le Palais des Beaux-arts de Bruxelles qui a présenté cette exposition majeure d’art narratif sur le thème religieux, et la Pinacothèque nationale de Sienne, Rouen s’est attelée à la tâche depuis trois ans. Un challenge intéressant pour faire découvrir cette peinture redécouverte à l’époque moderne.

  • Infos pratiques
    Au Musée des beaux-arts, esplanade Marcel Duchamp, à Rouen (Seine-Maritime). De 10h à 18h
    Tarifs : de 6 à 9 euros. Gratuit les 14 juillet et 15 août 2015.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.