Condé-sur-Noireau Le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, en Normandie

Le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, sera de passage à Condé-en-Normandie, lundi 21 mars 2016, pour remettre la Légion d'honneur à Charles Corlet, éditeur au grand cœur.

Mise à jour : 18/03/2016 à 15:56 par Valentine Godquin

(Photo : ©Wikimedia commons Copyleft)
Emmanuel Macron viendra remettre la Légion d'honneur à un éditeur de Condé-en-Normandie (Calvados). (Photo : ©Wikimedia commons Copyleft)

Le programme détaillé de la visite d’Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, en Normandie :
10h15 : Rencontre de chefs d’entreprise des bassins d’emplois de Vire et de Flers au cinéma Le Royal, quai des challouets, à Condé-en-Normandie (Calvados).
11h45 : Visite des éditions Corlet, en présence du fondateur Charles Corlet, rue Maximilien Vox, à Condé-en-Normandie (Calvados). Le ministre remettra la Légion d’honneur au fondateur.
14h45 : Participation au forum du tourisme numérique 4, au centre international de Deauville, 1 avenue Lucien Barrière, à Deauville (Calvados).
16h45 : Échanges avec des chefs d’entreprise du pays d’Auge, à la chambre de commerce et d’industrie de Lisieux (Calvados), 100 avenue Guillaume le Conquérant.

Le député PRG du Calvados, Alain Tourret, par la voix de son attaché parlementaire, a annoncé sa visite. Lundi 21 mars 2016, le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, sera de passage à Condé-en-Normandie, près de Vire (Calvados) pour remettre la Légion d’honneur à Charles Corlet, éditeur et imprimeur de Normandie, passionné des lettres. Une visite qui permettra de mettre en avant le parcours d’un homme de valeurs.

Des années d’édition, et aux services des hommes

Cette Légion d’honneur attribuée à Charles Corlet a été proposée par le député de la 6e circonscription du Calvados, Alain Tourret.

Il a créé environ 500 emplois, et cela couronnera son engagement citoyen. Il a travaillé pour l’édition, le scolaire, les revues, les livres sur la Normandie… Il a également beaucoup aidé en Tunisie, en Roumanie, en Géorgie, et œuvré pour la réinsertion des détenus.

L’entreprise de Charles Corlet, qui viendrait de passer la main, pour une retraite bien méritée, voudrait faire les choses en grand.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.