Le Havre : l’urgence dentaire de nouveau soignée

Mise à jour : 17/01/2012 à 16:38 par Doris Le Mat-Thieulen

soins dentaires


LHD, le nouveau centre de soins et d’enseignement dentaire de l’hôpital Flaubert est une réponse efficace au manque de dentistes havrais.

Vous pouvez de nouveau sourire à pleines dents. L’ouverture le 2 janvier dernier d’un centre dentaire innovant au sein de l’hôpital Flaubert garantit désormais à tous les habitants du Havre, la prise en charge rapide de leurs urgences dentaires. Enfin !
LHD, le Havre dentaire, tel est son nom. 15 ans de réflexion et de rêves contrariés auront constitué les prémices de cette création dont la paternité est attribuée à Luc Lecerf, dentiste libéral du Havre, président départemental de la Confédération Nationale des Syndicats dentaires.

Manque de dentistes
« Au Havre, c’est un fait, la population souffre d’une réelle pénurie de dentistes depuis un nombre considérable d’années. Ce temps, je l’ai consacré, à la défense d’une alternative qui profite au plus grand nombre ». C’est au nom d’une collaboration étroite, « et parfaite », insiste Luc Lecerf, entre le GHH (Groupe Hospitalier du Havre), la CODAH, et les chirurgiens-dentistes libéraux que LHD s’est construit. Sans oublier la Faculté dentaire de Lille qui incite ses étudiants de 5è et 6è année à venir achever leur cursus universitaire au Havre. Le Havre Dentaire, on le comprend, en plus d’être un centre de soins, se veut un centre de formation animé avec des cours télédiffusés de Lille. « Le principe est innovant », s’enthousiasme le dentiste havrais.

1 mois d’attente
Ils sont six aujourd’hui à accueillir les patients. Six, ravis de cette expérience qui les plonge au plus près des conditions d’exercice réelles d’un omnipraticien. À savoir qu’ils effectuent toute la gamme de soins bucco-dentaires (du simple contrôle dentaire à la pose d’implants ou de prothèses) adaptée aux adultes comme aux enfants.
« Cette immersion leur fait prendre conscience de la nécessité d’adapter le soin aux moyens financiers du patient, ce que l’on n’apprend pas forcément à l’université », argumente encore Luc Lercerf. « Nous sommes extrêmement bien lotis, ici », commentent d’une seule et même voix les étudiants, « nous bénéficions d’une part d’un matériel de qualité et la fréquence des soins à donner nous exerce de manière exemplaire dans notre pratique professionnelle ».
Les futurs professionnels, sont constamment guidés dans leurs gestes et leurs décisions par une équipe de chirurgiens-dentistes de la ville qui effectuent des vacations régulières au centre de soins ainsi que par Julie Bremer, responsable du lieu et le Dr Imteyaz Mamadaly, son assistant. Chaque acte des étudiants est ainsi validé par la profession. « Ce dispositif nous garantit une assurance et rassure le patient », défend Herveline, l’unique étudiante du groupe.
LHD, victime de son succès, reçoit désormais 50 appels par jour. Ce qui induit que le délai d’attente est déjà passé à un mois. Comme une illustration parfaite de l’absolue nécessité de ce lieu.
Karine Lebrun


• Les causes de la pénurie

« L’absence de centres de formations ajoutés à une féminisation de la profession provoquent ce manque de dentistes », décrypte Luc Lecerf, « quand une femme rejoint une nouvelle ville pour s’y former, elle s’y établit par la suite ; Le Havre perd à chaque fois une professionnelle ».
Cette faible densité des dentistes dans la ville incarnait, tout de même, un vrai problème de santé publique. La profession constate que les plus démunis n’accèdent plus aux soins dentaires.Et les nouveaux habitants de la ville désespèrent de trouver un cabinet qui accepte de les recevoir et de les reconnaître comme patient.
•Appelez le 02 32 73 35 85 pour prendre rendez-vous à LHD dentaire, ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h30. Le centre est dans l’enceinte de l’Hôpital Flaubert. Une journée Portes ouvertes pour le public est organisée le samedi 28 janvier de 14 à 18 h.