Caen La salle de musiques actuelles de Caen, le Cargö, a un nouveau directeur, Jean-Marie Potier

Jean-Marier Potier, 40 ans, sera le patron de la salle de musiques actuelles de Caen (Calvados), le Cargö, et du festival électro « Nördik Impakt », au 1er février 2016.

Mise à jour : 11/01/2016 à 19:38 par Lou Benoist

Jean-Marie Potier a été désigné par l'association Arts Attack ! et ses partenaires pour prendre les commandes du Cargö et du festival Nordik Impakt de Caen (Calvados) (Photo: LouBenoist)
Jean-Marie Potier a été désigné par l'association "Arts Attack !" et ses partenaires pour prendre les commandes du Cargö et du festival Nördik Impakt de Caen (Calvados)

L’association Arts Attack ! et ses partenaires ont annoncé, lundi 11 janvier 2016, le nom du nouveau directeur de la salle de musiques actuelles de Caen (Calvados), le Cargö, et du festival de musique électronique, Nördik Impakt. Jean-Marie Potier, 40 ans, succède à Christophe Moulin. Il arrive de l’Essonne (Île-de-France), où il a notamment été coordinateur des musiques actuelles au niveau départemental. Il a aussi fait ses preuves à Lyon (Rhône-Alpes), où il était le directeur artistique de la salle de concert Ninkasi, ou encore à Nantes (Loire-Atlantique) où il était plus connu comme le bassiste… de la Ruda Salska.

« Apporter un regard critique »

Une équipe culturelle est là pour apporter une offre artistique, au-delà même de la diffusion. C’est pourquoi je pense qu’il est important de présenter un regard critique lors de la mise en œuvre d’un projet artistique et culturel. Il m’incombe de mettre en œuvre ce projet pour qu’il puisse prendre corps, et j’en suis très honoré », estime le nouveau directeur du Cargö.

Le processus de recrutement d’un nouveau directeur a, semble-t-il, été fastidieux, relate Mathieu Douet, président de l’association. Avec 40 CV sélectionnés, seulement deux profils ont été retenus en décembre 2015. Et c’est finalement en janvier 2016 que le choix de Jean-Marie a été arrêté. Habitué des musiques actuelles et de leurs rouages, l’homme est d’ores et déjà dans sa nouvelle mission… :

L’émancipation, l’émergence, l’accompagnement des artistes et de la culture sont nos objectifs. Avec les partenaires et l’association, nous avons trouvé un vocable commun », se félicite Jean-Marie Potier.

«  Conserver une marge artistique »

Concernant la future programmation, le jeune et nouveau directeur restera discret, mais avoue qu’il souhaite conserver au programme une « marge artistique » pour « préserver la singularité du Cargö ».
Si le directeur semble vouloir préserver l’ADN du Cargö, il a déjà évoqué la programmation de « surprises » pour cette année 2016 :

Nous espérons accueillir plus de nouvelles formes artistiques, des formes ambitieuses, comme cela avait été fait dans le cadre de Nördik qui avait intégré de la danse dans son programme… Nous ne souhaitons pas décevoir le public, si fidèle au Cargö »

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.