La grippe débarque en Normandie. Elle arrive par l'ouest

La grippe débarque en Normandie. L'épidémie s'est installée en Bretagne, et devrait bientôt toucher les cinq départements normands. Ce qu'il faut savoir.

Mise à jour : 31/01/2016 à 13:09 par La Rédaction

La grippe débarque en Normandie.
La grippe débarque en Normandie.

La grippe débarque de Bretagne, annonce l’Institut de veille sanitaire (InVS), qui coordonne la surveillance de la maladie. « La Normandie, les Pays-de-la-Loire, mais aussi le Nord-Pas-de-Calais, l’Île-de-France, la Bourgogne ou les régions du Sud, à l’exception de l’Aquitaine, devraient voir l’épidémie grippale débuter rapidement », prévient l’InVS. Les populations de ces régions en phase pré-épidémique ont encore intérêt à se faire vacciner : il n’est jamais trop tard, les patients sont immunisés sous dix à quinze jours, préviennent les spécialistes. Cette année encore, les autorités sanitaires insistent sur l’intérêt du vaccin, en particulier pour les personnes à risque (pathologies chroniques, femmes enceintes, personnes âgées…) >

Des gestes simples pour limiter les risques de contagion

L’épidémie de l’hiver dernier avait été particulièrement agressive et la campagne de vaccination s’était révélée moins efficace. La composition du produit est déterminée par l’OMS chaque année au mois de février pour l’hiver suivant, en fonction des types de virus (B, H1N1 et H3N2) en circulation. Or, durant l’été, le virus H3N2 avait muté. Cela ne semble pas le cas cette année. 
L’InVS rappelle des gestes simples pour limiter les risques de contagion : bien se laver les mains, avec un gel hydroalcoolique si besoin, mais aussi privilégier les mouchoirs en papier pour se moucher, se couvrir la bouche lorsque l’on éternue et limiter tant que possible les contacts physiques avec les personnes grippées.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.