Ouistreham [Insolite] Le carrefour à quatre panneaux stop, dans le Calvados

Dans les rues de Ouistreham (Calvados), une nouvelle signalisation routière a été mise en place. Problème : elle ne laisse la priorité à aucun des véhicules arrivant au carrefour.

Mise à jour : 18/05/2015 à 10:51 par Lou Benoist

Quatre stop
Quatre panneaux "stop" dans le carrefour, entre priorité et politesse, qui passe en premier ? (Lou Benoist).

Des nouveaux panneaux de signalisation routière ont été posés dans les rues de Ouistreham Riva-Bella (Calvados). Mais, désormais, il y a quatre « stop », au carrefour des rues du Tour de Ville, et de Colleville ! Une situation qui perturberait la circulation, on peut le comprendre. 
« Je roule pour aller tout droit comme à mon habitude et là je tombe sur un… Stop. Je m’arrête subitement et attends pour laisser passer ma priorité à droite venant de la rue de Colleville, mais là aussi la voiture est arrêtée nette devant un … Stop. Alors, bien sûr, j’attends qu’elle passe car elle a priorité mais au moment où elle va s’engager arrive à sa droite et en face de moi une voiture qui s’arrête aussi au … Stop. Chacun à nos volants, nous regardons et voyons arriver alors la quatrième voiture venant de la mairie, rue de Colleville sur ma gauche et qui s’arrête à l’habituel … Stop », raconte ainsi un blog local, Le Petit bédouin, le jeudi 14 mai 2015.
« La priorité vient de droite. Après, c’est de la courtoisie. Chacun peut faire un signe aux autres conducteurs afin de se mettre en accord ! Il était temps que ce carrefour soit sécurisé suite à un décès et de nombreux accidents par manque de visibilité », relativise cependant un internaute.

La nouvelle signalisation au carrefour de la Tour de Ville et de Colleville, à Ouistreham :

« Un carrefour très accidentogène »

Selon la Ville de Ouistreham, contactée par Normandie-actu, le carrefour en question est une zone « très accidentogène » :

La seule question de sécurité après un décès dans un carrefour très accidentogène et la présence d’une école à proximité ont animé les désirs de renforcer la sécurité de cet espace pour le bien commun

», répond la Ville, qui ne veut pas polémiquer.

« La règle de la priorité à droite »

En 2014, à Parigné-l’Êvêque, dans la Sarthe, un carrefour à « quatre stop » avait lui aussi fait polémique, selon Le Parisien. Les habitants du quartier témoignaient : « Il arrive qu’on s’engage à plusieurs personnes en même temps et on se retrouve coincés au milieu » du croisement.
Si le maire admettait que l’intersection était « désordonnée », ce dernier avait rappelé le règlement du Code de la route :

Celui qui arrive en premier redémarre, ensuite, c’est la règle de la priorité à droite, puis si chacun a quelqu’un à sa droite, ce sera la courtoisie ».

La chronique de Guy Birenbaum du lundi 18 mai 2015 :

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.