Querqueville [Insolite] À vendre, en Normandie, fort de 6 hectares avec bunkers et vue sur mer

Le fort de Querqueville, situé dans la Manche et racheté l'an dernier, a été remis sur le marché. L'hémicycle fortifié se cherche de nouveaux investisseurs. Voici pourquoi.

Mise à jour : 16/07/2015 à 11:02 par Gwénaëlle Fliti

(© Fortdequerqueville.org)
Le fort de Querqueville, dans la Manche, devait devenir un hôtel mais le projet ne se réalisera pas. (© Fortdequerqueville.org)

Le fort de Querqueville, dans la Manche, est une nouvelle fois à vendre, révèle La Manche Libre, mardi 15 juillet 2015. Au cours de l’année 2013, l’impressionnant hémicycle de granit avait été acheté par des particuliers originaires de l’Eure. Ces deux investisseurs avaient alors déboursé 50 000 euros pour s’offrir cet énorme bâtiment et imaginé transformer cet ouvrage militaire du XVIIIe siècle en hôtels et autres logements. Mais a priori, ce projet est tombé à l’eau. La raison ? Le journal évoque « un désaccord entre les deux propriétaires. Il semble que l’un d’entre eux tablait sur un projet plus “social” que l’autre ».
Le fort de Querqueville comprend un hémicycle géant, un long bâtiment qui le traverse, des bunkers, des hangars, une maison… Le tout sur six hectares, en bord de mer.

50 000 euros à l’achat mais 10 millions d’euros à investir dans la rénovation

La commune, de son côté, ne semble pas partante pour racheter l’édifice. Car parvenir à l’exploiter commercialement, nécessiterait un investissement de 10 millions d’euros. Un coût trop important pour la petite commune de 5 100 habitants. Querqueville est donc bien décidé à trouver des acquéreurs.
Le fort de Querqueville a été estimé, selon Ouest-France, à 600 000 euros. Et c’est peut-être de l’agglomération de Cherbourg que viendra la solution. Selon le quotidien, la collectivité pourrait être en mesure de financer les quelque 15 millions d’euros nécessaires pour transformer le fort. Reste à savoir si c’est cette solution qui sera envisagée.

Les biens immobiliers atypiques, fleurissent ces derniers temps en Normandie. En février 2015, Normandie-actu revenait sur un abri militaire datant de la Seconde Guerre mondiale que son propriétaire avait mis en vente sur Le Bon Coin. Il souhaitait se débarrasser de ce blokhaus de 400 m2. Bien qu’étant inhabitable, l’abri semi-enterré affichait un prix s’élevant à plus de 100 000 euros.

> LIRE AUSSI : À vendre, en Normandie : blokhaus tout confort

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.