Le Havre [Images] Centre des congrès, au Havre. Atout touristique, pour 35 millions d'euros

La Communauté d'agglomération du Havre a organisé, vendredi 3 juillet 2015, la pose de la première pierre du futur Centre des congrès du Havre. Un projet à 35 millions d'euros.

Mise à jour : 05/07/2015 à 19:51 par Valentine Godquin

Le Centre des Congrès devrait ouvrir ses portes au public d'ici septembre 2016. (Photo : DR)
Le Centre des congrès devrait ouvrir ses portes au public d'ici septembre 2016. (Photo : DR)

Poser une première pierre est tout un symbole. Vendredi 3 juillet 2015, la Communauté d’agglomération du Havre (Codah) a organisé ce rendez-vous sur le chantier du futur Centre des congrès et Parc des expositions du Havre (Seine-Maritime), au bord du quai de la Réunion, dans le quartier de l’Eure.
Avec une ouverture programmée pour septembre 2016, ce nouvel équipement permettrait de répondre à une demande croissante d’organisateurs de salons et de congrès, et de développer le tourisme d’affaires, sur le territoire de l’agglomération du Havre.

Un projet à 35 millions d’euros

La "première" pierre a été posée vendredi 3 juillet 2015, en présence de nombreux élus de la Codah.
La "première" pierre a été posée vendredi 3 juillet 2015, en présence de nombreux élus de la Codah.

Alors que les travaux ont débuté en février 2015, cette pose symbolique de la première pierre était l’occasion pour Édouard Philippe, député-maire du Havre, et président de la Codah, de rappeler les raisons qui ont fait naître ce projet. « Le nombre de touristes s’accroît sur le territoire et les dix ans du classement du Havre au patrimoine mondial de l’Unesco a compté dans l’enrichissement de l’offre touristique. Il manquait, dans l’estuaire de la Seine, un équipement pouvant accueillir des salons, des foires et colloques, ou encore des spectacles. »
La maitrise d’oeuvre de ce chantier est gérée par la société publique locale des Docks, présidée par Gilbert Conan, maire d’Epouville (Seine-Maritime). Les travaux devraient se poursuivre durant environ 16 mois, pour une mise en service à l’horizon septembre 2016.

Cet équipement remarquable s’inscrit dans l’architecture classique des Docks, et respectera l’identité portuaire. Il sera moderne, neuf. Un bâtiment qui donnera toute sa force au quartier.

Au total, 35 millions d’euros sont budgétés pour la réalisation de ce projet de taille. La Codah a reçu pour ce nouvel équipement une subvention à hauteur de 20 % (5,2 millions d’euros), et le Conseil départemental s’est engagé à hauteur de 10 % (environ 3.5 millions d’euros). Ce Centre des congrès se veut également innovant, et sera chauffé par le principe d’une pompe à chaleur sur eau de mer, système qui garantira 85 % des besoins de chauffage, et 100 % des besoins en rafraichissement de l’édifice. Ce système sera également en connexion avec les Bains des Docks, permettant de réaliser jusqu’à 64 % d’économies sur la consommation de gaz.

Salle de congrès-spectacle et Parc des expositions

Le Centre des Congrès devrait ouvrir ses portes au public d'ici septembre 2016. (Photo : DR)
La façade ouest de l'édifice sera constituées de trois grandes baies vitrées, donnant vers le bassin. (Photo : DR)

Pour répondre à la demande des touristes d’affaires, cet espace comptera plusieurs salles, conçues pour accueillir jusqu’à 2 100 personnes. Au centre de cet équipement, une grande salle des congrès pourra accueillir entre 400 et 2 100 places. Installée au sud, cette salle sera accessible au public par le quai de la Réunion, et le Grand hall. « La deuxième salle accueillera jusqu’ à 400 personnes et sera aussi utile pour les assemblées générales, la Codah ou encore le Pôle métropolitain », annonce Gilbert Conan. « Il y aura aussi une dizaine de salles de travail et la possibilité de servir jusqu’à 1 000 couverts. »
Enfin, le Parc des expositions disposera de trois nefs sur 140 mètres de long et sera le lieu propice pour l’organisation de salons en tous genres. En réalisant ce nouvel équipement à proximité des Docks Vauban et des bassins havrais, la Codah espère développer plus encore l’essor touristique sur son territoire, en offrant la possibilité d’y découvrir des nouveaux rendez-vous à l’usage des touristes et des locaux.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.