Le Havre Il y a 80 ans, le paquebot Normandie quittait Le Havre pour New York

Le 29 mai 1935, il y a 80 ans, le mythique paquebot Normandie quittait Le Havre pour rallier New York. Du 29 mai au 3 juin 2015, différentes animations lui rendent hommage.

Mise à jour : 21/05/2015 à 16:50 par Solène Bertrand

Le paquebot Normandie (CGT 1935-1942) à quai à New York, de nuit. Auteur : Byron Company. © Collection French Lines
Le paquebot Normandie (CGT 1935-1942) à quai à New York, de nuit. Auteur : Byron Company. © Collection French Lines

Normandie, un paquebot mythique, qui a marqué l’histoire du Havre (Seine-Maritime) et de son port, est à l’honneur dans la cité Océane, du 29 mai au 3 juin 2015. Visites, conférences et projections sont organisées, afin de rendre hommage à ce fleuron de la Compagnie Générale Transatlantique, construit à Saint-Nazaire (Loire- Atlantique), qui prit la mer, le 29 mai 1935, pour rallier New York. L’occasion de raviver la mémoire endormie de ce géant des flots.

Le bateau de tous les records

Normandie a concurrencé, à son époque, les plus grands navires par ses incroyables dimensions et sa propulsion innovante. La manifestation, J’irai revoir le Normandie, est l’occasion de revenir sur ce paquebot, ses spécificités, mais aussi sa décoration. En effet, ses intérieurs somptueux ont séduit une riche clientèle internationale. L’association French Lines, le MuMa, le service du patrimoine de la Ville et le Studio s’associent pour présenter un programme anniversaire, destiné à faire découvrir ou re-découvrir les richesses de ce navire.

Normandie : un trésor flottant

Pour l’occasion, vendredi 29 mai 2015, la French Lines dévoile ses archives et les trésors de sa collection, afin de partir à la découverte de Normandie. Dimanche 31 mai, à 11h, au Studio, une conférence mettra en parallèle la construction de deux paquebots : Normandie et Queen Mary. Les deux navires étaient rivaux. Fleurons de la marine marchande internationale, l’un a été construit pour la Compagnie Générale Transatlantique, l’autre pour la Cunard. Embarquement immédiat. Cap sur le passé.

Arts décoratifs et arts de la table

Normandie était certes réputé pour ses performances techniques, mais le paquebot a aussi séduit, à l’époque, par sa décoration et l’attention particulière portée aux arts de la table. Samedi 30 mai 2015, à 11h, au Studio, Jean-Baptiste Schneider, doctorant en histoire de l’alimentation, et Dorian Dallongeville, responsable des collections French Lines, évoqueront le faste des salles à manger et des arts de la table à bord des paquebots de la Transat, et notamment du plus extraordinaire en matière de gastronomie, Normandie. Lundi 1er juin, à 18h30, au MuMa, Franck Sénant, ingénieur du patrimoine au ministère de la Culture, reviendra sur les caractéristiques esthétiques et décoratives du paquebot. Pour l’événement, des visites seront proposées au MuMa, samedi 30 mai, l’après-midi, pour découvrir les laques de Jean Dunand, une reprise en format réduit des thèmes décoratifs du fumoir de la première classe du paquebot Normandie.

À bord du Normandie

Mercredi 3 juin, à 20h30, pour clôturer les festivités, Le Studio présentera À bord du Normandie, un film documentaire d’Éric Lange et de Claude Villers qui évoque le destin de ce paquebot de légende, de sa construction à Saint-Nazaire, jusqu’à son incendie dans le port de New York. Des images rares et en couleurs ont immortalisé la vie à bord de ce mythique navire, lors de sa dernière traversée vers New York, en 1939. Une promenade sur les flots et dans le temps pour saluer la mémoire d’un paquebot inoubliable, à la destinée tragique.

À bord du Normandie, extrait :

  • Infos pratiques :
    Du 29 mai au 3 juin 2015, au Havre
    Les conférences sont gratuites
    Visite des collections de la French Lines : 5 euros / Projection d’À bord du Normandie au Studio : 6 euros
    Le programme sur le site du MuMa

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.