Il y a 70 ans, les femmes votaient pour la première fois !

2015 marque les 70 ans du droit de vote des femmes. Le 29 avril 1945, elles se rendaient aux urnes pour la première fois. Le résultat d'un combat initié par les suffragettes.

Mise à jour : 29/04/2015 à 10:47 par Solène Bertrand

70 femmes pour célébrer le 70e anniversaire du droit de vote accordé aux femmes.
Initiative, en Normandie. 70 femmes pour célébrer le 70e anniversaire du droit de vote accordé aux femmes.

L’ordonnance du 21 avril 1944 prise par le gouvernement provisoire du général de Gaulle à Alger (Algérie) stipule que « les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes ». Le 29 avril 1945, les femmes votent pour la première fois. Le préambule de la constitution du 27 octobre 1946 inscrira ce principe dans les principes fondamentaux de la République : « la loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme ».
En Normandie, les femmes, électrices, sont aussi engagées dans la vie politique. Et le font savoir. Le 19 mars 2015, 70 citoyennes s’étaient ainsi réunies pour célébrer cet anniversaire.

12 millions de femmes attendues aux urnes

Il y a 70 ans, les femmes étaient appelées aux urnes : elles étaient 12 millions, conviées à donner leur opinion, dans le cadre des élections municipales organisées le 29 avril 1945. Le premier scrutin après la Libération. À l’époque, de longues files d’attente se dessinaient à l’entrée des bureaux de vote. Les électrices françaises étaient ravies de pouvoir ainsi participer à la vie politique du pays. Quelques très rares femmes remportent même les élections (3% environ).

Il y a 70 ans, les femmes votaient pour la première fois :

Témoignage : les femmes, électrices et élues :

70 ans après, malgré la loi sur la parité, les femmes continuent de lutter pour se faire une place dans le monde politique : seules huit femmes ont été élues présidentes sur une centaine de départements français, rappelle France Bleu.

Le combat continue

En 2015, les femmes poursuivent la mobilisation : elles étaient 70, le 19 mars 2015, rassemblées à Courseulles-sur-Mer (Calvados) pour rappeler l’importance de l’ordonnance de 1944 :

Le courage dont les femmes ont fait preuve dans la Résistance conduira le gouvernement provisoire du Général de Gaulle à promulguer une ordonnance leur permettant de voter et d’être élues. Leur responsabilité de citoyennes est enfin reconnue, elles l’exerceront à deux reprises durant l’année 1945, aux élections municipales puis législatives », rappelaient-elles.

Pour la première fois, suite aux élections départementales de mars 2015, les assemblées départementales sont paritaires. Une avancée, mais aucune femme n’est à la tête d’un Département en Normandie. Il reste du chemin à parcourir. La secrétaire chargée des droits de femme, en visite au Havre (Seine-Maritime), le 27 février 2015, rappelait la nécessité de militer pour la parité :

La loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les hommes et les femmes impose une évolution de la parité dans les postes à hautes responsabilités. Il s’agit de lutter contres des stéréotypes, mais aussi de faire évoluer les mentalités en la matière. C’est un sujet qui intéresse de plus en plus. Plus nous en parlons, plus nous médiatisons sur le sujet, plus les gens prennent conscience de ces sujets, et c’est important. Je rencontre d’ailleurs de plus en plus d’hommes qui comprennent la question des inégalités. Une phrase que je dis souvent : ces actions sont menées pour le bien de toutes, et de tous….

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.