Caen Il se tue à la piscine de Caen. Pas de choc, selon l'autopsie

Samedi 5 septembre 2015, un jeune homme de 25 ans est mort après avoir plongé dans le bassin extérieur de la piscine de Caen (Calvados), depuis un toit. Ce que dit l'autopsie.

Mise à jour : 09/09/2015 à 07:01 par Lou Benoist

(stade
Un jeune homme de 25 ans s'est tué en sautant d'un toit, dans le bassin extérieur de la piscine de Caen (Calvados), vers 5h, samedi 5 septembre 2015

Dans la nuit du vendredi au samedi 5 septembre 2015, vers 5h, un jeune homme de 25 ans est décédé à la piscine municipale de Caen (Calvados), boulevard Yves Guillou, après avoir plongé dans le grand bassin extérieur du stade nautique. Accompagné de quatre autres jeunes, tous âgés de 23 à 28 ans, la victime aurait sauté du toit de la patinoire voisine, à environ huit mètres de haut. Conscient juste après son saut, le jeune homme a ensuite perdu connaissance et n’a pas pu être réanimé.

Une « possible hydrocution »

Une autopsie, pratiquée mardi 8 septembre 2015, évoque une « possible hydrocution ». Une possible syncope. « Il n’y a pas de lésions traumatiques. Nous nous orientons vers une noyade passive, qui peut avoir été provoquée par une perte de connaissance. Peut-être un choc thermique, ou une conséquence d’une variation de pression », explique la procureure de la République de Caen, Carole Étienne, à Normandie-actu. « Même pour les plus jeunes et les plus sportifs, il y a des risques sur le corps humain avec un tel saut », insiste-t-elle.

> Lire aussi : [Vidéo] Il se tue, à Caen, en sautant dans la piscine, depuis un toit

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.