Rouen Home-jacking en série dans l'agglo de Rouen. Des mineurs interpellés

Huit mineurs de 15 à 17 ans ont été interpellés, soupçonnés d’une vingtaine de home-jackings à Rouen (Seine-Maritime) et dans son agglomération depuis mai 2015.

Mise à jour : 13/07/2015 à 14:41 par La Rédaction

Huit mineurs sont soupçonnés d'une vingtaine de home-jacking (photo d'illustration)
Huit mineurs sont soupçonnés d'une vingtaine de home-jacking (photo d'illustration)

L’enquête avait débuté au printemps et a été menée conjointement par la police et la gendarmerie. À l’aube, lundi 6 juillet 2015, neuf personnes, dont huit mineurs de 15 à 17 ans, ont été interpellés, principalement dans l’agglomération de Rouen (Seine-Maritime). Les mis en cause sont soupçonnés notamment d’une vingtaine de « home-jackings » à Rouen et dans son agglomération (un vol de véhicule commis après avoir dérobé les clés dans une habitation). Des vols commis la nuit, alors que les propriétaires dormaient. Huit suspects ont été mis en examen.

Une enquête menée depuis le mois de mai

La brigade de répression des cambriolages de la Sûreté départementale de Rouen et la Brigade des recherches de la compagnie de gendarmerie de Rouen avaient travaillé ensemble depuis le mois de mai pour faire « tomber » l’équipe.
Mercredi 24 juin 2015, les gendarmes de Fécamp, Yvetot et Rouen (Seine-Maritime) avaient interpellé quatre personnes, un majeur et trois mineurs, suspectés de « home-jackings » dans l’Eure et en Seine-Maritime.
Gendarmes et policiers avaient déjà mené un vaste coup de filet, en Normandie, mardi 21 avril 2015, à l’aube. Dans le cadre d’une longue enquête sur des cambriolages et des home-jackings, ils avaient interpellé 22 personnes.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.