Épaignes Hervé Morin, président de la Région Normandie, démissionne de son mandat de maire, dans l'Eure

Le centriste Hervé Morin, élu président de la Région Normandie, a annoncé, samedi 16 janvier 2016, qu'il allait démissionner de son poste de maire d'Épaignes, dans l'Eure.

Mise à jour : 17/01/2016 à 18:14 par La Rédaction

Touché par le cumul des mandats, le président de Région Hervé Morin a annoncé qu'il renoncerait à la mairie d'Epaignes. (Photo : Eveil de Pont-Audemer)
Touché par le cumul des mandats, le président de Région Hervé Morin a annoncé qu'il renoncerait à la mairie d'Épaignes. (Photo : Éveil de Pont-Audemer)

Le député-maire de l’Eure, Hervé Morin (UDI), élu lundi 4 janvier 2016, à Rouen (Seine-Maritime), président de la nouvelle grande Région Normandie, réunissant les anciennes Haute et Basse-Normandie, a annoncé qu’il allait quitter son fauteuil de maire de la petite commune d’Épaignes, dans l’Eure. Il a aussi annoncé qu’il rendrait, « sans doute en juillet », son mandat de député. Son suppléant, Marc Wampa, devrait le remplacer à lAssemblée nationale jusqu’en juin 2017, date des prochaines élections législatives.
Lors des élections régionales, en décembre, l’ancien ministre de la Défense, à la tête d’une liste de droite (LR-UDI-Modem-CNPT), avait été élu de justesse avec 36,4% des suffrages face à la liste de gauche menée par Nicolas Mayer-Rossignol (PS), président sortant de la Haute-Normandie (36,08%), soit seulement 4.708 voix d’avance. La liste du Front National, conduite par Nicolas Bay, secrétaire général du parti de Marine Le Pen, avait obtenu 27,5% des voix.

> Lire aussi. Conseil Régional de Normandie. Hervé Morin, ou l’hyper-président…

Hervé Morin reste président de la Communauté de communes

Samedi 16 janvier 2016, Hervé Morin a annoncé, lors de la cérémonie des vœux de la commune d’Épaignes, qu’il allait quitter son fauteuil de maire, au regard de ses nouvelles obligations et du cumul des mandats. Il le fera « en cours d’année », mais n’a précisé aucune date. « J’ai deux dossiers importants à finaliser avant de me retirer, le Plan local d’urbanisme et le pôle numérique qui devrait s’installer là où étaient les établissements Poulingue, a confié Hervé Morin à l’Éveil de Pont-Audemer. Et il y a aussi le budget à voter ». 
Hervé Morin devrait par ailleurs conserver son poste de président de la Communauté de communes. À Épaignes, le deuxième adjoint d’Hervé Morin, Maurice Caron, pourrait lui succéder. Mais Hervé Morin n’a, pour l’instant, “désigné” aucun successeur. Hervé Morin est maire de la commune d’Épaignes et président de la Communauté de communes depuis 1995. Il avait été réélu maire d’Épaignes pour un quatrième mandat en 2014, dès le premier tour, avec 71,97 % des voix.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.